L’Afrique du Sud et la Russie renforcent la coopération nucléaire

La Russie aidera l’Afrique du Sud à former du personnel pour son industrie nucléaire et à sensibiliser la population à l’énergie nucléaire dans le pays africain, a-t-on appris jeudi.

energie nucleaire reacteur electricite

Le Département sud-africain de l’Energie (DOE) a déclaré avoir signé deux protocoles d’accord (MoU) à cet effet avec Rosatom, société nationale russe de l’énergie.

Selon le premier document sur la formation au nucléaire, la Russie et l’Afrique du Sud comptent mettre en place plusieurs projets conjoints de formation à l’énergie nucléaire, a indiqué le DOE.

Les pays coopèreront pour la formation dans cinq catégories de spécialistes de l’industrie nucléaire sud-africaine: le personnel de centrale nucléaire (NPP), les ingénieurs et les ouvriers de la construction, les employés pour les opérations extérieures à l’industrie de l’énergie, le personnel pour l’infrastructure nucléaire, les étudiants et les enseignants.

D’après le MoU, les deux parties s’efforceront d’établir des programmes d’éducation pour 200 candidats sud-africains dans des universités russes, selon le DOE.

Le deuxième MoU porte sur la sensibilisation publique à l’énergie nucléaire et prévoit des efforts conjoints pour promouvoir l’énergie nucléaire en Afrique du Sud, pour que la population connaisse mieux les technologies nucléaires modernes utilisées dans l’industrie de l’énergie et dans d’autres industries, et pour que les Sud-Africains acceptent le nucléaire.

Le département a précisé que les deux parties ont décidé d’établir un plan pour la mise en place d’un programme de communication conjoint qui sera lancé en Afrique du Sud.

Les MoU, signés pendant le 7ème Sommet des BRICS en Russie, représentent une autre phase de la coopération entre les deux pays dont le but est de renforcer les efforts dans le domaine de l’énergie nucléaire, selon le DOE.

En septembre dernier, l’Afrique du Sud et la Russie ont signé un Accord intergouvernemental sur le Partenariat et la Coopération Stratégique dans l’énergie et l’industrie nucléaire.

D’après cet accord, la Russie aidera l’Afrique du Sud à construire huit réacteurs nucléaires capables de produire jusqu’à 9,6 GW d’ici 2030.

Source: Agence de presse Xinhua
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.