La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf nommée présidente de la Cédéao

A Dakar, la fin de la 49e conférence des chefs d’Etat de la Cédéao a été marquée par la fin de la présidence de Macky Sall, président en exercice depuis un an. Le nom de son successeur a été dévoilé ce samedi 4 juin dans la soirée. Il s’agit d’Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Liberia.

ellen johnson sirleaf presidente chef etat liberia cedeao

Avec notre correspondant à Dakar,  Guillaume Thibault

C’est donc une femme qui devient présidente en exercice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest : la présidente du Liberia prend les commandes pour un mandat d’un an.

Ellen Johnson Sirleaf est la première femme à être nommée présidente de cette conférence. Elle a reçu le petit marteau symbolique des mains de Macky Sall et a ouvert son allocution en expliquant que ce choix, ce vote de ses pairs, « est un message pour toutes les femmes du continent ».

La prix Nobel de la paix en 2011 a indiqué sa volonté de travailler sur deux axes précis : la sécurité, avec une obligation – l’idée n’est pas nouvelle – de renforcer la coopération entre les Etats membres, avec aussi l’Union africaine et les Nations unies.

« Nous devons nous assurer que le terrorisme ne puisse plus gagner du terrain tel que cela a été le cas au Burkina Faso, au Mali, en Côte d’Ivoire, et [ce vendredi] soir au Niger, a déclaré Ellen Johnson Sirleaf après sa nomination. Nous devons également, à travers un effort collectif et déterminé, nous assurer que Boko Haram soit entièrement défait. »

Libre-échange

Autre point mis en avant par la nouvelle présidente en exercice, l’économie. « Nous devons mettre en avant nos capacités locales, nous devons être fiers des opportunités de notre communauté », a ajouté la présidente du Liberia.

Ellen Johnson Sirleaf a notamment cité les négociations actuelles entre la Cédéao et l’Europe sur l’APE, l’accord de partenariat économique. Un accord de libre-échange validé par la quasi-totalité des Etats, mais que certains, parmi lesquels le Nigeria, refusent de signer pour le moment.

Enfin, comme Macky Sall durant son année de mandat, Ellen Johnson Sirleaf a rappelé que la priorité était d’assainir les finances de la Cédéao et que l’agent de l’institution serve avant tout à fiancer des projets de développement.

A noter également que la présidence de la commission de la Cédéao revient quant à elle au Béninois Marcel Alain de Souza.

 

Source : RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *