Le Maroc va acheter un sous-marin à la Russie

Le Maroc devrait se doter d’un sous-marin ultra-sophistiqué de fabrication russe. L’achat de l’appareil est prévu lors d’une prochaine visite du Roi Mohammed VI en Russie.
sous marin bateau armee

A l’occasion de la visite du souverain marocain Mohammed VI en Russie, annoncée par l’ambassadeur marocain dans le pays, le Maroc va acheter un sous-marin russe de dernière génération, le Amur 1650. L’information a été révélée par le journal américain World Tribune le 9 août dernier.

« La prochaine visite du Roi a une importance historique et stratégique », avait indiqué l’ambassadeur du Maroc en Russie, Abdelkader Lachheb. Le Président russe Vladimir Poutine avait envoyé une invitation à Mohammed VI, au mois de mai dernier. Sa dernière visite dans le pays remonte à 2002. Les négociations pour cette acquisition avaient débuté dès 2013, à l’initiative de la Russie dont le prix de l’appareil annoncé, beaucoup moins élevé que celui des pays occidentaux, aurait fini par convaincre le Maroc.

Près de 296 millions d’euros

Le sous-marin Amur 1650 peut rester en plongée pendant 25 jours. Il a la capacité de porter près de 18 missiles et d’atteindre des cibles terrestres. Pouvant accueillir 35 membres d’équipage, son coût s’élèverait à 296 millions d’euros, soit près de 2,9 milliards de dirhams. Le Maroc cherche, depuis plusieurs années à renforcer et moderniser sa flotte navale. Le royaume avait déjà acheté à la France une première frégate multi-missions, de type Fremm tandis qu’à Ksar Sghir, un port militaire avait été doté de capacités ultramodernes.

A cause de restrictions budgétaires, le Maroc aurait annulé l’acquisition de matériels militaires, notamment d’hélicoptères d’attaque contre des insubmersibles. D’ici 2018, l’Algérie va recevoir à son tour deux submersibles russes de type 636 Varchavianka pour la somme de 600 millions de dollars. La flotte algérienne de sous-marin sera alors au nombre de six.

 

Source: afrik

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.