La Gambie connaitra son sort aujourd’hui, après la rencontre des Chefs d’État africains

En attendant l’investiture promise à Adama Barrow comme président de la Gambie par la Cédeao, tout porte à croire que, l’institution sous régionale ne dort pas sur ses lauriers. L’opinion pourra avoir une idée sur l’engagement de la Cédeao ce samedi, dans la journée.

adama-barrow-chef-etat-president-elu-gambien

M Barrow avait été lu lors de la présidentielle du 1er décembre dernier. Une victoire que, le sortant, Yahya Jammeh a reconnu et a même félicité. A quelques jours de la fin du mandat de Jammeh et qui, en réalité doit déboucher sur une passation de témoin, beaucoup se demandent si elle aura lieu vraiment. D’autant plus que, depuis les tractations pour ramener Jammeh à de meilleurs sentiments, rien ne bouge.

Et justement c’est à ce propos que, ce samedi, lors de la cérémonie d’investiture de Nana Akufo Addo à Accra où sont attendus une dizaine de chefs d’états, le porte-parole du président Muhammadu Buhari, Garba Shehu, annonce qu’une importante décision qualifiée sera prise à Accra, ce samedi.

Dans la crise gambienne, le président Muhammadu Buhari du Nigeria est désigné médiateur en chef de la crise. L’homme s’est engagé pour sa résolution pacifique. M Buhari faisait partie de la toute première mission de la Cédeao dirigée par Ellen Sirelaf du Liberia, à se rendre en Gambie en vue de convaincre, M Jammeh à quitter le pouvoir, mais en vain.

« Le président sortant gambien avait introduit un recours à la Cour suprême de son pays visant à faire annuler les résultats du scrutin du 1er décembre dernier. Une décision sera rendue la semaine prochaine par cette institution », écrit BBC. Le mandat de l’actuel président qui a fait un revirement spectaculaire prendra fin le 18  janvier prochain.

Si l’option militaire reste la dernière solution, il faut dire que, des voix se sont levées pour dire non à cette option. Pour certains comme Macky Sall, son souhait c’est qu’il y ait une passation pacifique du pouvoir en Gambie.

Vendredi dernier à Louga, M Macky Sall a réitéré son vœu d’une passation pacifique du pouvoir en Gambie appelant le président sortant Yahya Jammeh à respecter le verdict des urnes et la volonté du peuple gambien.
Macky Sall a pour cela demandé au Khalif de la famille omarienne Thierno Mouhamadou Bachir Tall de Louga à prier dans ce sens.

« Tout ce qui touche la Gambie touche le Sénégal’’ a souligné le chef de l’Etat qui assistait à la cérémonie officielle de la 53ème édition de la Ziarra.

Yao Junior L

(Visited 108 times, 113 visits today)
Source: afrikmag
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct