Kinshasa : Tiken Jah Fakoly persona non grata

Tiken Jah Fakoly n’est pas le bienvenu en République démocratique. Descendu à l’aéroport de Kinshasa vendredi, il a été aussitôt refoulé lui et 15 autres personnes de son équipe.

tiken jah fakoly artiste ivorienLa star africaine du reggae qui s’était rendue en Rdc pour prendre part au festival Jazz kif a été expulsée sous ordre des autorités congolaises. Pour l’instant, les motifs de sont expulsions sont inconnus.

L’artiste ivoirien est très connu pour ses textes engagés et critiques contre la mauvaise gouvernance, les tripatouillages, les manquements à la démocratie. Avec la situation au Congo où le régime de Joseph Kabila est sur la sellette, il n’est pas impossible  que son expulsion ait été motivée par la crainte qu’il éveille les consciences des jeunes congolais avec un de ses titres.

Le régime de Kinshasa est de plus en plus hostile à des critiques. Pour rappel, des activistes du mouvement sénégalais « Y en a marre » et du mouvement burkinabé « le balai citoyen » ont été arrêtés en mars dernier à Kinshasa alors qu’ils participaient à une activité de leurs homologues de la société civile congolaise.

Lire Rdc : «Y en a marre» et «Balai citoyen» interdits de visite

Un évènement qui avait suscité beaucoup d’inquiétude chez les organisations qui travaillent pour la défense des droits de l’homme et de la liberté. Avec l’expulsion de Tiken Jah Fakoly, le régime récidive et on peut s’attendre à de vives réactions dans les jours à venir.

source : lanouvelletribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.