Kenya: Le célèbre chercheur Esmond Bradley, assassiné

L’un des principaux enquêteurs sur le commerce illégal de l’ivoire et de la corne de rhinocéros a été assassiné au Kenya. Esmond Bradley Martin, âgé de 75 ans, a été retrouvé dimanche dans sa maison de Nairobi avec une blessure au cou.

L’ancien envoyé spécial des Nations Unies pour la conservation des rhinocéros était connu pour son travail d’infiltration sur le marché noir. Le citoyen américain était récemment revenu d’un voyage de recherche au Myanmar.

Bradley Martin était en train d’écrire ses conclusions quand il a été tué, rapporte Alastair Leithead de la BBC de Nairobi. Sa femme l’a trouvé dans leur maison à Langata. La police enquête sur les circonstances, mais soupçonne qu’il s’agit d’un vol raté.

Bradley Martin avait passé des décennies à risquer sa vie pour photographier et documenter secrètement des ventes illégales d’ivoire et de corne de rhinocéros, voyageant en Chine, au Vietnam et au Laos pour se faire passer pour un acheteur et établir les détails des prix du marché noir. Il s’est d’abord rendu au Kenya dans les années 70, quand le nombre d’éléphants tués pour leurs ivoires a augmenté.

Son travail sur le commerce illégal de la faune a contribué à mettre la pression sur la Chine, et à pousser ce pays à interdire le commerce des cornes de rhinocéros dans les années 1990.

Afrikmag.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *