Kenya: démission du procureur général Githu Muigai

Le procureur général Githu Muigai, équivalent du ministre de la Justice, a présenté sa démission. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Uhuru Kenyatta lui-même mardi 13 février. Le président a déjà nommé un remplaçant, mais n’a pas donné d’explications sur ce départ au sein de son cabinet.

Githu Muigai était procureur général depuis six ans et demi. Il avait été nommé à ce poste peu après la mise en place de la Constitution de 2010, qui prévoyait des réformes de l’appareil judiciaire. « Au nom du peuple kényan, je lui exprime ma gratitude pour son engagement et son travail dévoué », a indiqué le président Uhuru Kenyatta dans un communiqué.

Depuis l’annulation par la Cour suprême de sa victoire lors de la première élection présidentielle en août, les relations entre le président et la justice sont tendues. Dernièrement, le gouvernement a été accusé de ne pas respecter plusieurs décisions de juges. Cependant, Githu Muigai ne s’est jamais ouvertement opposé à Uhuru Kenyatta et les raisons de son départ peuvent être multiples, souligne un observateur de la politique kényane. Le mois dernier, le procureur général avait à plusieurs reprises mis en garde Raila Odinga contre son projet de prestation de sermentparallèle, affirmant que ce serait un acte de haute trahison. Githu Muigai devrait maintenant être remplacé par le président de la cour d’appel, Paul Kihara Kariuki, si l’Assemblée nationale l’approuve.

 

RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *