Kenya : attaque en cours à l’université de Garissa, deux morts

L’université de Garissa, à l’est de Kenya a fait l’objet, ce jeudi, d’une attaque par des hommes armés. Les forces de l’ordre se sont immédiatement rendues sur les lieux. Selon un bilan provisoire, l’attaque en cours a fait deux morts.
police kenya arme prise otage universite Garissa

Ce jeudi, l’université de Garissa, à l’est du Kenya, a été prise pour cible par des hommes armés. Cette attaque qui est toujours en cours, a fait, selon un bilan officiel provisoire, deux morts.

Durant l’attaque, quatre personnes ont été blessées. Selon la Croix-Rouge kényane, une trentaine de personnes auraient été admises dans les hôpitaux, dont quatre dans un état grave. La plupart ont été hospitalisés pour des blessures par balle. Lors de l’attaque, des explosions ont été entendues.

Selon le journal kényan The Standard, l’attaque a débuté à l’aube. Des hommes armés ont pénétré au sein de l’université. Des étudiants qui ont réussi à s’échapper, ont confié que cinq individus armés auraient commis cette attaque. La police kényane a déclaré que « deux gardes postés à l’entrée de l’université ont été tués. Des hommes armés retiennent des étudiants en otages ». Des tirs ont été échangés entre les assaillants et les force de l’ordre.

Pour l’heure, cette attaque n’a pas été revendiquée, et les responsables de l’assaut n’ont pas été identifiés. Toutefois, les islamistes shebabs somaliens pourraient être à l’origine de cet assaut. Ces islamistes ont déjà commis des attaques meurtrières sur le sol kényan.

Source: afrik.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.