“Joseph Kabila restera président”

Ramazanni Shadary, le secrétaire général du PPRD, le parti au pouvoir, a relancé la question d’un troisième mandat du président Joseph Kabila. Le professeur Bob Kamamba estime lui un poste de sénateur approprié.

Ramazani Shadary, le secrétaire général du PPRD, le parti au pouvoir vient de remettre la possibilité d’un troisième mandat du président Joseph Kabila sur la table. Alors même que celui-ci n’a pas le droit de se représenter. Dans une déclaration faite lors d’un meeting dans la province de l’Equateur, au nord du pays, celui-ci a affirmé que “Kabila a été président, Kabila est président, Kabila restera président.”

Le 19 décembre 2016 a marqué la fin du deuxième mandat de Joseph Kabila tel que prévu par la constitution congolaise. Depuis, plusieurs manifestations ont été organisées dans le pays pour réclamer son départ tandis que du côté du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), le parti du pouvoir en place, les communications se multiplient et laissent sous-entendre que Joseph Kabila pourrait se représenter.

Un statut de président honoraire pour Joseph Kabila ?

Pour le professeur Bob Kabamba de l’université de Liège, si les élections se déroulent en bonne et due forme au mois de décembre prochain, Joseph Kabila pourrait devenir sénateur à vie voir président honoraire.

Si vraiment les choses se passent en toute légalité il sera sénateur à vie, et il pourra rester président honoraire, je le dis vraiment avec beaucoup de “si”. Si les élections se passent dans les meilleures conditions et que l’on consolide l’Etat de droit, je ne vois pas pourquoi il ne serait pas sénateur à vie tel que le prévoit la constitution. Il y a eu dernièrement une proposition de loi qui n’a pas été acceptée, fixant le statut de président honoraire, mais qui n’a été validée ni par le sénat ni par l’Assemblée nationale. Et donc on va se référer au cadre légal qui existe qui est celui de la constitution qui spécifie que l’ancien président est sénateur à vie.

Source: dw.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *