Jammeh est parti! Boko Haram est là, où sont les 7000 soldats de la CEDEAO?

Alors qu’un avion de chasse de la Force aérienne Nigériane sur une mission contre les extrémistes de Boko Haram a bombardé par erreur un camp de réfugiés mardi dernier, tuant plus de 100 réfugiés et blessant des travailleurs humanitaires.

soldat armee militaire combattant cedeao union africaine boko haram

Le chef de l’état major Lucky Irabor a confirmé le bombardement accidentel dans le Nord-Est de Rann, près de la frontière avec le Cameroun. Tout porte à croire que ce serait la première fois que l’armée Nigériane aurait admis avoir commis une telle erreur d’envergure.

DE LA GAMBIE À BOKO HARAM

L’ex-dirigeant de la Gambie, Yahya Jammeh, a quitté le pays qu’il a dirigé pendant 22 ans pour l’exil, mettant fin à une crise politique prolongée à la suite des élections présidentielles du mois dernier.

Le dirigeant de longue date a refusé de prendre sa démission après un vote du 1er décembre au cours duquel le leader de l’opposition Adama Barrow a été déclaré vainqueur, déclenchant des semaines de tension alors que les dirigeants de la CEDEAO menaçaient d’utiliser la force militaire pour l’évincer.

 

Maintenant que Jammeh a renoncé au pouvoir, les 7000 soldats de la CEDEAO qui ont encerclé la Gambie ne doivent-ils pas se tourner vers l’état de Borno, fief de la secte islamique Boko Haram au Nigéria où les combats continuent?

L’état de Borno a pratiquement la même superficie que la Gambie. Les dirigeants de la CEDEAO peuvent voter une résolution afin de déployer ces militaires vers le Nigéria afin de combattre ces terroristes!

D’où vient-il que les soldats de la CEDEAO ne peuvent pas s’allier avec les troupes du Niger, Nigérianes, Tchadiennes, Beninoises, et Camerounaises déjà au front face à Boko Haram?

L’AFRICOM est une organisation militaire qui se déploie à grande vitesse sur le continent et qui dirige également les forces armées de la CEDEAO.

Les forces militaires de la CEDEAO sont sous le contrôle de l’AFRICOM qui est l’un des six commandements géographiques des combattants du Département de la Défense des États-Unis puis responsable devant le Secrétaire de la Défense des relations militaires avec les nations africaines, l’Union africaine et les organisations africaines de sécurité régionale.

C’est ce qui est officiellement déclaré sur leur site africom.com.

Devons nous croire que l’AFRICOM n’envisagerait réellement pas de combattre la secte Boko Haram avec la dernière énergie?

La forêt de Sambisa dans l’état de Borno au Nigéria est le bastion de Boko haram cependant les troupes nigérianes continuent de pourchasser ces djihadistes qui se cachent et qui résistent.

Le problème au Nord Mali avec les djihadistes d’Aqmi où sont les 7000 soldats de la CEDEAO pour combattre ces assaillants qui détruisent notre continent?

La CEDEAO et ses  7000 soldats devraient maintenant se diriger vers le Nigeria pour combatre Boko Haram et au Nord Mali plutôt que de distraire les Africains avec le cas Yahya Jammeh, un cas pourtant déjà résolu.

 

Source : TellMeMore Tv

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *