Informer sur la santé et le patrimoine en France du couple présidentiel Camerounais, est-ce de la diffamation?

Le Monde Afrique: “le couple présidentiel du Cameroun hors du pays et en mauvaise santé”. Est-ce de la diffamation?

paul biya

“Le Journal Le Monde se corrige 3 fois sur le cas Paul et Chantal Biya”. Cela suffira-t-il à établir un cas flagrant de diffamation? On peut sérieusement en douter.

Juste serait-on amusé de lire les cris d’orfraie lancés par certains compatriotes camerounais, parfois journalistes de profession, qui se plaignent de “la désinvolture et surtout du mépris de la presse française, Le Monde en particulier, quand il s’agit de l’Afrique”.

Il fallait s’y attendre. D’ailleurs bientôt les mêmes n’hésiteront pas à accuser Le Journal Le monde de “vouloir déstabiliser” l’intégrité du Cameroun en révélant des informations (connues dans les milieux autorisés) sur la santé et le patrimoine en France du couple présidentiel du Cameroun.

Étranges ces réactions, de la part des Hommes de la Presse du Cameroun, quand l’on sait qu’il pourrait simplement s’agir d’une réponse du berger à la bergère.

Car peut-on se revendiquer grand “panafricaniste” un jour, en manipulant en sous-main une télévision des milles collines et des hordes de jeunes désœuvrés du Cameroun contre la France, dont on s’est longtemps prévalu d’être “le bon élève” en Afrique? Puis par un beau matin se plaindre en agitant l’argument fallacieux de la diffamation, lorsqu’une certaine presse française commence à livrer un à un les petits secrets (médicaux, patrimoniaux…), dont elle s’était pourtant soigneusement gardée de publier jusqu’à présent.

 

Source: journalducameroun.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.