Hausse significative de la part détenue par le Maroc sur le marché mondial d’huile d’olive entre 2002 et 2012

La part détenue par le Maroc sur le marché mondial d’huile d’olive est passée de 0,5% à 4% entre 2002 et 2012, a affirmé mardi la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère marocain de l’Economie et des Finances.

roi maroc mohamed VI situation politique afrique

 

 

Les exportations d’huile d’olive marocaines ont été concentrées sur trois principaux marchés, à savoir les Etats-Unis, l’Italie et l’Espagne, avec des parts respectives de 54%, 20% et 18% en moyenne sur la période 2007-2012, a fait savoir la DEPF dans un rapport sur les performances et compétitivité des exportations des filières phares du secteur agroalimentaire marocain.

En revanche, les exportations d’huile d’olive marocaine sont peu présentes sur les marchés français (1% des exportations totales) et canadien (2%), et sont quasi-absentes sur les marchés du Brésil, du Portugal et de l’Allemagne, précise le rapport.

La filière oléicole marocaine bénéficie de plusieurs atouts tels que les incitations à l’investissement, la croissance de la demande mondiale, ainsi que les accords de libre-échange avec les Etats-Unis et l’Union européenne (UE) permettant un accès libre de l’huile d’olive marocaine sans limite contingentaire dans ces marchés, a affirmé la DEPF.

En perspective de l’amélioration des performances de la filière oléicole au Maroc, le Plan Maroc Vert (PMV) prévoit la conquête de nouveaux marchés d’huile d’olive (la Chine) et l’amélioration de son positionnement sur des marchés en forte croissance (les Etats-Unis).

 

Pana

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.