Guinée : l’opposition guinéenne crie à la dictature du président Alpha Condé

L’opposition guinéenne a actuellement maille à partie avec l’actuel pouvoir.

alpha conde president chef etat guineen signature

Une marche avortée des femmes de l’opposition, ce mardi 19 avril, est venue mettre le feu aux poudres. Celles-ci sont donc très remontées contre le président Alpha Condé qu’elles accusent de pratiques dictatoriales, nous rapporte Rfi.

L’opposition guinéenne cogne Alpha Condé

L’opposition guinéenne comprend mal comment une marche qui était pourtant autorisée a été empêchée à la dernière minute par les autorités sécuritaires. En effet, les femmes de l’opposition avaient décidé d’organiser une marche, hier, pour disent-elles, protester contre les méthodes dictatoriales « du régime guinéen et exiger la libération de tous les opposants » injustement incarcérés. Mais contre toute attente, des forces de défense et de sécurité massivement déployées sont venues empêcher cette manifestation. D’où la colère de l’une des manifestantes : « Nos enfants ont été tués, il n’y a pas de justice. Les auteurs se trouvent en prison, nous voulons la justice parce que nous sommes Guinéens, on n’a pas d’endroit où aller. »

Même son de cloche pour Binta Ntaem Diallo qui estime qu’il y a un déficit de démocratie en Guinée. Et, à cause de cette situation qui ne fait que les exaspérer, cette députée de l’opposition dit son indignation face à la mise sous éteignoir des libertés publiques par Alpha Condé. Elle a donc tenu à mettre le locataire du Sékhoutouréya en garde : « Sékou Touré était là, personne ne pensait qu’il allait partir. Lassana Conté est venu la gouverner, il est parti. C’est son tour et demain ça sera notre tour ! »

Approché pour en savoir davantage sur le dispositif sécuritaire déployé, Boubacar Kassé, le directeur régional de la police, s’est-il voulu très formel : « Nous avons reçu des instructions pour dire que la marche n’aura pas lieu. Donc, par rapport à cette décision, nous avons mis un dispositif pour empêcher tout regroupement pour ne pas qu’il y ait la marche. »

Source: Afrique sur 7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *