Ghana : l’ECG menace de ne plus approvisionner les institutions publiques qui restent lui devoir

La Compagnie électrique du Ghana (ECG) cessera l’approvisionnement des institutions publiques qui lui doivent de l’argent. C’est ce qu’a annoncé John Jinapor, le vice-ministre de l’énergie qui a également révélé que les grands consommateurs tels que les hôtels et les boîtes de nuit qui sont dans la même situation subiront le même sort, ce qui permettra aux installations sanitaires du pays d’être mieux approvisionnées.

courant ampoule lumiere

Cette cessation de fourniture entre dans la politique de la société qui entend contraindre les institutions publiques à payer leurs factures.  La plupart de ces organisations manquent à  cette obligation, estimant qu’elle revient au gouvernement. Cette situation a placé l’ECG dans une situation d’endettement envers la Volta River Authority, ce qui a affecté le fonctionnement de cette dernière.

Selon les analystes, cette interruption d’approvisionnement qui aurait dû intervenir plus tôt permettra largement à  la société de s’acquitter de ses dettes. Cependant, ils voient mal le gouvernement approuver l’application de cette menace sur les institutions qui mettent en œuvre sa politique et ses programmes ; d’autant plus que la majorité de ces institutions perçoivent leurs allocations en retard avec des montants bien en decà de ceux demandés.

Gwladys Johnson

Source: agenceecofin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *