Gambie : 800 soldats nigérians sur le qui-vive pour déloger le président sortant Yahya Jammeh

Les cartes de la diplomatie prônées par la CEDEAO sur la crise en Gambie semblent être épuisées. La délégation de la CEDEAO dépêchée ce vendredi 13 janvier à Banjul n’a pu convaincre le président Jammeh de quitter le pouvoir d’ici le 19 janvier.

president-chef-etat-gambien-yahya-jammeh

Selon une information livrée par la Tfm et reprise par Leral.net, une opération du nom d’ ‘’Eco Mig’’ a déjà mobilisée 800 soldats nigérians prêts à intervenir en Gambie.

D’ailleurs, le ministre nigérian des Affaires étrangères, Geoffrey Ompi qui a rendu compte des résultats de la réunion de médiation du vendredi 13 janvier entre la coalition et le président sortant Jammeh, a déclaré que le président élu Adama Barrow se rendra avec eux au Mali où se tient actuellement le sommet Afrique-France pour rencontrer en personne le corps complet des membres de la CEDEAO en vue d’y définir à un plan d’action.

Landing DIEDHIOU, Leral.net

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *