Gabon : un nouveau gouvernement resserré

La présidence gabonaise a annoncé lundi 10 juin un remaniement de son gouvernement, plus restreint et moins paritaire, qui survient quelques semaines après la révélation du « kevazingogate », un trafic de bois précieux qui a entraîné un scandale politique au Gabon.

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba avait annoncé samedi avoir demandé à son Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, de former un nouveau gouvernement « plus restreint, constitué de femmes et d’hommes prêts à donner la priorité à l’intérêt général et capables de faire preuve d’exemplarité ».

« Le ménage doit être fait au sein de notre classe politique, au sein de laquelle le mot “éthique” doit résonner avec force », avait annoncé le chef de l’État, qui se remet actuellement d’un accident vasculaire-cérébral (AVC), s’exprimant pour la première fois après près de six mois de silence.

28 ministres

La nouvelle équipe gouvernementale dévoilée compte aujourd’hui 28 ministres au lieu de 36. Le nombre de femmes ministres est passé de 11 à 6.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *