Financement Libyen de la campagne de Sarkozy: son ex-ministre interpellé

Le feuilleton judiciaire sur le financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 se poursuit. Deux mois après la garde à vue de l’ancien président français, c’est autour de son ancien ministre Eric Woerth qui fut à cette époque trésorier de l’UMP d’être mis en examen. C’est son avocat qui l’a annoncé à la presse, il y a moins de 24 heures.

C’est au cours des investigations menées par la police anti-corruption à partir d’un rapport publié en Septembre 2017  sur ce dossier que l’actuel président (LR) de la commission des finances de l’Assemblée nationale  a été mis en examen. C’est aussi en raison de l’ampleur de la circulation des espèces dans le cercle du parti de la droite que le trésorier de l’UMP de cette époque vient d’être mis en examen dans le cadre de ce dossier.

L’objectif des enquêteurs est d’établir la vérité suite aux accusations formulées par Ziad Takieddine et des anciens dignitaires libyens sur un financement de la campagne présidentielle de 2007 par des fonds en provenance de Libye.

L’intermédiaire franco-libyen Ziad Takieddine  avait déclaré en novembre 2016 avoir remis 5 millions d’euros aux proches de Nicolas Sarkozy, quelques mois avant qu’il ne soit élu à la tête de la République comme président.

Source: Le parisien

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *