Etats-Unis: Révélation sur l’assassinat du fils de la procureure Fatou Bensouda

En début d’année, le 29 janvier, une fusillade avait eu lieu dans la région de Dayton’s Bluff, à l’extérieur du Saint-Paul Saloon. Un jeune de 33 ans avait perdu la vie.

fatou bensouda procureure cpi

Jusqu’ici, son identité était restée cachée. La semaine dernière, le procureur du district de Ramsey country a révélé le nom de ce jeune. Il s’agit de George Bensouda, le fils de Fatou Bensouda, procureur en chef de la Cour Pénale internationale (CPI). L’information a été révélée par le média twincities.

Fatou Bensouda est le procureur en chef de la Cour pénale internationale à La Haye. Connue comme une personne très influente dans le monde, cette dernière a perdu son fils Georges Bensouda, qui a été mortellement atteint par balles lors d’une fusillade, devant le St Paul Saloon aux alentours de Dayton Bluff dans la nuit du 29 janvier 2017.

Après l’assassinat de George Bensouda, ses parents avaient demandé au tribunal en charge de l’enquête de ne pas révéler l’identité de leur fils à cause de la fonction qu’occupe sa mère. Cependant, la semaine dernière, sous la pression de la presse locale, le bureau du procureur du district de Ramsey country a publié le nom du jeune homme.

La famille a déclaré dans un communiqué, vendredi 14 juillet, qu’elle reste choquée et attristée par la disparition soudaine et tragique de leur fils.

Le suspect dans l’assassinat de George Bensouda est un dealer notoire du nom de Kareem Karel Mitchell, aka Kareem Ase. Ce dernier a été mis aux arrêts le 24 février 2017. Il a à son actif huit condamnations dont cinq pour possession de drogue.

Quelques jours après la mort du fils de Fatou Bensouda, les procureurs ont déposé une accusation de meurtre au deuxième degré contre Kareem Karel Mitchell.

Dans la vidéo surveillance, on voit George Bensouda échanger des mots avec un homme à l’extérieur du bar. Ensuite, après avoir trébuché, l’homme l’a déplacé et a commencé à tirer. Parmi les personnes avec qui la police a échangé, un homme a dit qu’il a vu George discuter avec quelqu’un par le billard. Un autre a déclaré que Bensouda avait acheté des boissons pour les gens, y compris Mitchell.

Le père de George est un homme d’affaires et sa mère, Fatou Bensouda a travaillé en tant que procureure et ministre de la justice ensuite avocate au tribunal rwandais. Plus tard, elle est devenue procureure adjointe à la Cour pénale internationale à La Haye, puis procureur en chef en 2012.

 

Source: afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *