ETAT CRITIQUE DE LA SANTE DU PRESIDENT ALI BONGO ONDIMBA : De l’Arabie-Saoudite, il sera bientôt au Maroc

Hospitalisé depuis le 24 octobre 2018 à Riyad en Arabie-saoudite suite à un accident vasculaire cérébral, le président des Gabonais devra finalement être transféré au Maroc. En effet, le mardi 27 novembre 2018, l’épouse du président Ali Bongo, Sylvia Ondimba, a fait un communiqué, dans lequel, elle confirme que son époux sera transféré ce 28 novembre 2018 au Maroc.

Le président Ali Bongo Ondimba finira donc sa convalescence au Maroc. Cette annonce a été faite le mardi par son épouse Siylvia Ondimba. Son transfert devrait normalement se faire ce mercredi 28 novembre 2018. Depuis plusieurs semaines, des discussions se faisaient dans des coulisses entre le palais royal marocain et l’entourage du président gabonais. En Arabie-saoudite, Sylvia Ondimba avait préparé le transfert de son époux vers Londres. Comme annoncé, la Première dame gabonaise dispose d’une résidence dans le quartier huppé de Mayfair, seulement à deux pas d’Hyde Park et du palais de Kensington. La Première dame et la présidence gabonaise, en particulier Brice Laccruche Alihanga, non moins directrice de Cabinet, avaient déjà prévu tout, y compris l’admission du chef de l’Etat dans une clinique spécialisée du centre-ville.

A la date du 21 novembre, rassurée de l’état d’évolution de la santé de son époux, Sylvia prévoyait un départ dans les prochains jours. Mais, comme justifié par le temps, les heures ont passé et Ali Bongo ne s’est pas envolé vers la capitale britannique. Le 22 novembre, Sylvia a reçu l’appel du roi du Maroc, Mohammed VI. Et depuis plusieurs jours, celui-ci insiste sur la venue de son ami d’enfance, Ali Bongo Ondimba, à ses côtés au Maroc pour y passer sa convalescence.

Le souverain marocain avait même fait aménager un établissement hospitalier militaire pour l’accueil et la bonne convalescence de son ami qui souffre d’un AVC. Ce, pour des raisons de sécurité et des impératifs de confidentialité. Ainsi persuadée par les propos tenus par l’ami de son mari, Sylvia a finalement fini par accepter la proposition du roi marocain. C’est pourquoi, l’annonce a été faite par elle, le mardi dernier, pour dire à l’ensemble de ses compatriotes gabonais qu’à partir du 28 novembre, le président Ali Bongo Ondimba sera transféré de façon définitive à l’hôpital de Rabat où il fera sa convalescence.

Mamadou Diarra

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *