Égypte : L’étrange avis du président concernant le passage des personnes obèses à la télé

Le président Abdel Fattah el-Sisi mène une guerre contre l’obésité. Dans des commentaires télévisés plus tôt ce mois-ci, le dirigeant égyptien s’est plaint du nombre de personnes en surpoids qu’il voit et a recommandé  aux Égyptiens de faire de l’exercice physique pour perdre du poids.

Il a déclaré que l’éducation physique doit être enseignée comme matière de base dans les écoles et les universités et a souligné que les émissions de télévision ne devraient pas laisser les présentateurs ou les invités passer à l’antenne s’ils sont en surpoids.

« Dès que j’arrive quelque part, je regarde des choses que vous ne pouvez pas imaginer que je remarquerais et je me demande : « Qu’est-ce que c’est ? Qui sont ces gens ? Pourquoi ces gens ne s’occupent-ils pas d’eux-mêmes ? », a déclaré le président Al-Sissi.

Les commentaires du président ont provoqué de l’indignation dans le pays. Ces critiques ont déclaré qu’il a pris une approche élitiste d’un problème dont la cause principale est la pauvreté. Ils lui ont reproché de ne pas proposer de plans concrets pour lutter contre l’obésité et promouvoir les pratiques alimentaires saines.

Les prix des aliments – en particulier des fruits et légumes – ont augmenté en raison des réformes économiques introduites par le président.

Selon une étude mondiale réalisée en 2017 par l’Institute for Health Metrics and Evaluation de l’Université de Washington, un Égyptien sur trois souffre d’obésité, le taux le plus élevé au monde.

Les résultants de l’étude ont révélé que 35 pour cent des adultes sont obèses, soit quelque 19 millions de personnes dans le pays qui compte 100 millions d’habitants. Pour les enfants, environs 10,2 sont obèses, soit environ 3,6 millions de la population.

Afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *