Ebola : un malade s’échappe et sème la panique sur un marché du Liberia

Alors que l’épidémie de virus Ebola continue de sévir en Afrique de l’ouest, une vidéo choquante a vu le jour sur le net. On y voit un malade qui s’est échappé d’un hôpital, semer la panique sur un marché au Liberia avant d’être rattrapé par une équipe médicale.

patiens evade hopital virus ebola populations

Plus de 1.550 morts sur 3.069 cas suspectés et avérés. L’épidémie qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest est la pire que le virus Ebola ait jamais causée. Depuis qu’il a ré-émergé début 2014, ce dernier a fait plus de victimes qu’au cours de l’ensemble des épidémies survenues ces 38 dernières années. Et malgré les moyens mis en oeuvre, le nombre de cas ne cesse de s’accroitre au Liberia, en Guinée et au Sierra Leone.

Sur place, la situation est particulièrement délicate, comme le révèle une vidéo publiée cette semaine sur le net. On y voit un homme semer la panique sur un marché de la capitale du Liberia, Monrovia. L’homme en question est en fait infecté par le virus Ebola et s’est échappé d’un hôpital voisin où il avait été placé en quarantaine. En quête de nourriture, il s’est rendu à Paynesville, l’un des endroits les plus peuplés de la ville.

Vêtu d’un t-shirt rouge, le malade porte une étiquette indiquant qu’il a été testé positif pour le virus Ebola. Il est ainsi rapidement repéré par les habitants aux alentours qui se mettent à fuir ou à l’interpeller violemment en gardant leurs distances. Le virus se transmettant par contact avec les fluides corporels d’un malade, toute proximité avec une personne infectée pose un risque de transmission.

C’est pourquoi les malades doivent être placés en quarantaine. Après plusieurs minutes passées à déambuler dans le marché sous les cris des habitants, l’homme est rattrapé par une équipe médicale en combinaison. Il tente au début de fuir et de les garder à distance mais finit par être attrapé et conduit dans une ambulance pour regagner l’hôpital. Selon un résident, (…)
Lire la suite sur maxisciences.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.