Djibouti : un navire panaméen déverse des déchets de carburants

Un navire battant pavillon panaméen a déversé des déchets de carburants au large de l’Ile Moucha, petite île djiboutienne à l’entrée du golfe de Tadjourah, à une quinzaine de kilomètres au large de la ville de Djibouti, selon un communiqué des Garde-côtes djiboutiens, publié dimanche.

Ismail Omar Guelleh président Djibouti

Cet acte, qualifiée de “criminel” par les autorités djiboutiennes, a été constaté vendredi par les Garde-côtes de Djibouti. C’était la traînée des déchets de carburants rejetés en mer qui les a conduits vers le navire SEAGULL D, précise le communiqué.

La pollution a touché la plage “la Siesta” et ses abords, jusqu’ à la plage des “Mangroves”, une plage très fréquentée par les plaisanciers djiboutiens et étrangers. Les deux plages sont actuellement inadéquates pour la baignade.

Une enquête judiciaire a été ouverte par le Parquet de Djibouti.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.