Des manifestants ukrainiens ciblés par des tirs d’œufs à Paris

Des militants ukrainiens portant des drapeaux à l’effigie de Stepan Bandera et des pancartes antirusses ont annoncé avoir été visés par des tirs d’œufs à Paris où se déroule un sommet au format Normandie sur les moyens de régler la situation dans le sud-est de l’Ukraine.

Des jets d’œufs ont accueilli dimanche les manifestants rassemblés à Paris pour soutenir l’«opposition pro-ukrainienne» aux négociations Ukraine-Russie-France-Allemagne au format Normandie qui auront lieu le 9 décembre dans la capitale française, a annoncé le Mouvement des vétérans d’Ukraine sur Facebook.

La manifestation a réuni environ 150 personnes qui portaient des pancartes antirusses et des drapeaux à l’effigie de Stepan Bandera, une figure controversée du nationalisme ukrainien.

Sommet de Paris

Lors du sommet quadripartite programmé pour le 9 décembre, Volodymyr Zelensky, Vladimir Poutine, Angela Merkel et Emmanuel Macron discuteront des moyens de régler la situation dans le sud-est de l’Ukraine.

Quelques jours avant cette rencontre, l’opposition et les nationalistes ukrainiens ont appelé les gens à descendre dans la rue pour empêcher «une capitulation».

«Lignes rouges pour Zelensky»

Une action de protestation intitulée «Lignes rouges pour Ze» s’est déroulée le 7 décembre dans le centre de Kiev. Les manifestants ont réclamé que le Président Zelensky ne transige pas sur l’unité territoriale de l’Ukraine, continue d’œuvrer pour l’adhésion ukrainienne à l’UE et à l’Otan, ainsi que pour la remise de la Crimée à l’Ukraine.

L’opposition a en outre appelé à ne pas organiser d’élections dans le Donbass avant que les formations armées locales déposent les armes et que la frontière avec la Russie ne soit contrôlée par Kiev.

sputniknews

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *