“Des civils bombardés au Congo”

L’organisation de défense des droits de l’homme, Amnesty International, a affirmé lundi que l’armée gouvernementale de la République du Congo a bombardé des zones résidentielles à la suite des élections controversées du mois dernier.

President Congo Denis Sassou NGuesso

L’ONG a indiqué que des raids aériens ont été menés dans la région du Pool au sud-ouest de Brazzaville, la capitale.

Selon des témoins, des hélicoptères ont largué au moins trente bombes sur l’ancienne résidence du chef du Ninjas, un groupe armé.

Il n’a pas été possible d’obtenir une réaction du gouvernement.

Les autorités ont accusé les Ninjas d’avoir mené les attaques contre la police et les bases militaires après l’élection controversée.

Denis Sassou Nguesso, l’un des plus anciens dirigeants au pouvoir en Afrique, a été réélu à l’issue d’un scrutin dont le déroulement a été dénoncé par l’opposition.

Source: BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *