Dakar: une exposition panafricaine itinérante au musée des civilisations noires

Pour fêter sa première année d’existence, le musée des civilisations noires de Dakar accueille une exposition panafricaine itinérante qui réunit une trentaine d’artistes contemporains africains parmi les plus côtés sur la scène internationale, mais souvent mal connus sur le continent. Intitulée Prête-moi ton rêve, l’exposition est à voir jusqu’à la fin du mois de janvier.

Avec notre envoyée spéciale à Dakar, Isabelle Chenu

Une caravane de l’art de premier plan fait étape au musée des civilisations noires de Dakar. Avec 33 artistes issus de la fine fleur de l’art contemporain africain, l’exposition Prête-moi ton rêve est un projet un peu fou né à Ségou au Mali d’une rencontre et d’une amitié artistique entre un galeriste marocain et des artistes africains.

À la table, le constat est le même. Le Malien Abdoulaye Konaté, le Camerounais Barthélémy Toguo ou le Sud-Africain William Kentridge, sont exposés dans les plus grands musées du monde. Des galeries occidentales font leur cote. Mais sur le continent, leur renommée n’est pas aussi vivace. Entre-temps, la Fondation marocaine pour le développement de la culture contemporaine africaine est née. Le projet a été lancé à Casablanca en juin dernier.

« Excellence africaine »

« Nous pensons qu’international, cela ne doit pas dire seulement hors d’Afrique. Il y a un circuit intra-africain qu’il faut créer, générer, explique l’Ivoirien Yacouba Konaté, commissaire de l’exposition Prête-moi ton rêveNous pensons que chaque fois qu’on a l’opportunité de montrer au plus près des populations ce que nous allons appeler rapidement ici “l’excellence africaine”, c’est bon pour le moral, les gens vont venir voir, et c’est bien pour cultiver l’estime de soi des Africains ».

Montrer des œuvres au plus grand nombre sur le continent mais aussi prouver que le Sahara peut être un pont. Les œuvres ont voyagé. Les conditions de conservation et d’assurance ont été respectées. Le budget de l’étape dakaroise 200 000 euros.

« Ce projet a nécessité des budgets importants et nous avons fait appel à des entreprises qui ont sponsorisé l’événement et la production et nous faisons des appels au sponsoring pour chaque étape, explique Fihr Kettani, secrétaire général de la Fondation. Nous espérons convaincre davantage ». Si tout va bien l’exposition Prête-moi ton rêve fera étape dans les mois qui viennent à Abidjan, Lagos, Addis- Abeba, Le Cap et Marrakech.

RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *