CPI : Les confidences de Kouadio Konan après sa visite chez Gbagbo et Blé Goudé

Kouadio Konan Bertin s’est récemment rendu une nouvelle fois à la Cour Pénale Internationale pour rendre visite à l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ainsi que son ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé. L’on se souvient que la première visite de l’ex-député de Port-Bouët aux deux détenus issus de la Crise Post électorale de 2011 remontent à 2015.

Alors qu’il se trouve actuellement à Paris, le candidat malheureux à la présidentielle de 2015 a indiqué, dimanche 9 septembre 2018, qu’il reste fidèle à sa logique depuis la crise post-électorale. «J’ai toujours soutenu, de façon constante, que c’est à deux qu’on se bat, et donc c’est à deux qu’on se réconcilie», KKB a par ailleurs révélé avoir « trouvé le président Gbagbo plus détendu, jovial et plus serein ».

Kouadio Konan Bertin a par ailleurs souligné que  la libération des prisonniers de la crise post-électorale est un élément majeur qui vient booster la réconciliation nationale. « Maintenant, il faut qu’on sorte définitivement de la logique de belligérance, de la logique de défiance pour nous installer définitivement dans une logique de paix ; la paix à construire par la confiance qu’il faut reconstruire entre les Ivoiriens et les acteurs politiques. Parce que ce dont mon pays a besoin aujourd’hui, c’est de rassembler, à nouveau, ses enfants, ses filles et fils, dans une communauté de destin. C’est ça le rêve de Félix Houphouët-Boigny », a renchéri l’ex-député.

KKB a aussi révélé que les deux détenus n’ont pas caché leur joie suite à la libération de 800 prisonniers de la crise post-électorale dont Simone Gbagbo, Lida Kouassi Moïse et Assoa Adou. D’après lui, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont félicité l’amnistie prise par le président Ouattara le 6 août dernier. « Tout le monde est heureux de voir ses proches, libérés. C’est le cas du président Gbagbo. C’est le cas de Blé Goudé », a déclaré le cadre du Pdci-Rda.

Aux dernières nouvelles, Laurent Gbagbo et Blé Goudé attendraient la reprise de leur procès le 1er Octobre prochain.

 

afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *