Covid-organics : Sassou N’Guesso adopte le remède malgache contre le coronavirus

Le président congolais Denis Sassou N’Guesso a opté pour le Covid-Organics, afin de faire de face au coronavirus (covid-19). Cette décision a été prise par le numéro un congolais, au cours d’une visioconférence avec ses homologues malgache et de la Guinée-Bissau. L’information a été donnée sur Twitter ce samedi 2 mai 2020, par Thierry Moungala, ministre congolais de la communication. Il a fait savoir dans sa publication qu’une cargaison sera reçue dans le pays. Cette annonce intervient après que le gouvernement équato-guinéen ait reçu 11 500 doses de Covid-Organics, le mercredi 29 avril 2019.

25 guérisons au Congo

Cette cargaison de la tisane malgache est composée de 10 500 doses de traitements censés être préventifs et 1500 doses de traitements à caractère curatif. A ce jour, le Congo compte 229 cas confirmés de coronavirus. Les statistiques indiquent 25 guérisons et 9 personnes mortes des suites de la maladie. Pour empêcher la propagation du virus, le gouvernement congolais a procédé au confinement du pays, initialement en vigueur du 31 mars au 30 avril 2020. Cependant, le président Denis Sassou N’Guesso a annoncé dans la soirée du jeudi 30 avril dernier, la prolongation du confinement jusqu’au 15 mai.

Une commande effectuée par une quinzaine de pays

Les autorités congolaises projettent un plan de déconfinement progressif, à compter du 19 mai, si les dispositions actuellement prises ne montrent pas des effets encourageants. Pour rappel, le Covid-Organics semble avoir du succès en Afrique de l’ouest. Environ une quinzaine de pays ont effectué une commande de la tisane, le 20 avril 2020. Parmi ces pays figurent le Ghana, le Nigéria, le Sénégal, le Bénin, la Côte-d’Ivoire, le Togo, le Burkina-Faso, la Guinée-Bissau, la Mali, la Guinée, le Cap-Vert, le Nigéria, le Libéria et la Gambie. La distribution du Covid-Organics dans la zone CEDEAO sera assurée par le président de la Guinée-BissauUmaro Sissoco Embalo.

La Nouvelle Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *