Course poursuite maroco-algérienne en matière d’armement Les Etats-Unis, premiers marchands d’armes au monde

La course aux armements entre le Maroc et l’Algérie s’intensifie, selon des statistiques publiées hier lundi par l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri). L’Algérie a, en effet, été le plus grand importateur d’armes en Afrique entre 2005-2009 et 2010- 2014, alors que le Maroc est classé deuxième. Toutefois, les achats du Royaume se sont multipliés 11 fois plus, tandis que les importations de l’Algérie ont augmenté de 3% durant ces mêmes périodes.

char combat bombardement arme lourd
Par ailleurs, les importations africaines d’armes ont augmenté de 45% durant la même période. Ce qui pourrait être expliqué par les défis sécuritaires auxquels fait face le continent notamment dans un contexte régional marqué par la montée en puissance des groupes terroristes dans plusieurs Etats africains (Boko Haram au Nigéria, etc). En effet, les importations africaines d’armes ont crû de 45 % entre 2005-2009 et 2010- 2014. Les trois grands importateurs dans le continent africain durant ces périodes  sont l’Algérie (30 % des importations), suivie du Maroc (26 %) et du Soudan (6 %).
Selon les mêmes statistiques, les USA demeurent les plus grands exportateurs d’armement du monde. « Le volume des exportations américaines d’armes lourdes a augmenté de 23 % entre 2005-09 et 2010-14. La part des Etats-Unis dans le volume des exportations internationales d’armes est de 31 % pour la période 2010-14 contre 27 % pour la Russie. Les exportations russes d’armes lourdes ont augmenté de 37 % entre 2005-2009 et 2010-2014. Durant la même période, les exportations chinoises de ce type d’armement ont augmenté de 143 %, ce qui en a fait le troisième plus grand fournisseur durant la période 2010-2014, mais elle reste classée nettement derrière les Etats-Unis et la Russie », a souligné le rapport de Sipri. Les statistiques montrent par ailleurs que cinq pays monopolisent 74 % des exportations d’armements entre 2010-2014. Ce sont respectivement les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Allemagne et la France. Les principaux clients de  ce dernier pays sont le Maroc (18 %), la Chine (14 %), et les Emirats arabes unis (8 %), alors que l’Algérie figure parmi les principaux clients de la Russie avec 8 %. Elle est devancée par l’Inde (39 %) et la
Chine (11 %).

Source: libe.ma

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.