Côte d’Ivoire : plus de 3 000 fausses attestations d’identité saisies

Les autorités ivoiriennes viennent de démanteler un réseau qui fournit de fausses attestations d’identité.

En effet, à l’approche des élections municipales, plusieurs actions frauduleuses sont constatées. Dans l’optique de mener des élections transparentes, les autorités ont procédé à une vérification des pièces d’identité dans certaines localités de l’intérieur du pays.

Chemin faisant, plus de 3000 fausses attestions ont fait objet de saisie dans la commune de Zouhan-hounien, une localité de l’Ouest de la Côte d’Ivoire.

Publicité

Comment cela s’est -il produit ?

Certains individus qui seraient poussés par des hommes politiques, selon nos sources, profitent pour donner des faux papiers à des nouveaux majeurs pour qu’ils se fassent enrôler.

C’est le témoignage d’un agent d’enrôlement ayant requis l’anonymat qui a conduit la police au cerveau du réseau.

« Nous étions en train de sillonner les lieux d’enrôlement quand j’ai vu un jeune avec une attestation dont la bande du milieu est noire au lieu d’être lumineuse. Je l’ai approché et il m’a dit que les attestations se font près du domicile de Mabri Toikeuse dans un cyber moyennant la somme de 5000 Fcfa. Chose curieuse, elle est signée par le sous-préfet de Zouan-Hounien. Cela m’a intrigué et je me suis rendu compte qu’il n’était pas le seul », raconte l’informateur.

Saisi, l’administrateur civil a été rapidement informé de la situation. Une stratégie a été mise en place pour vérification. Une jeune fille est envoyée dans le cyber en question pour se faire établir une attestation.

Quelques minutes après, elle revient avec son attestation dudit cyber. Le sous-préfet a donc fait appel à la gendarmerie qui mettra la main sur le faussaire.

Ce sont au total près de milles fausses attestations d’identités qui auraient été établies par ce réseau de faussaires.

En attendant plus amples informations de la gendarmerie, toute la bande a été mise aux arrêts

Emeraude ASSAH

Afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *