Côte d’Ivoire : menaces terroristes, Hamed Bakayoko verrouille tout

Hamed Bakayoko est en train de cadenasser le système sécuritaire pour mettre la Côte d’Ivoire à l’abri d’une quelconque attaque terroriste. Le tout-puissant ministre d’Etat, de l’Intérieur et de la Sécurité d’Alassane Ouattara a fait monter d’un cran le niveau d’alerte. L’attaque de l’hôtel Radisson de Bamako a beaucoup influencé sa démarche, selon La Lettre du Continent.

Hamed Bakayoko ministre interrieur cote ivoire

Hamed Bakayoko craint des attaques terroristes en Côte d’Ivoire

Hamed Bakayoko s’active en ce moment pour faire face à la menace terroriste de plus en plus imminente. En l’absence du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara en voyage à l’extérieur du pays, le premier flic de Côte d’Ivoire a la lourde tâche de suppléer le chef. Quelques jours après la fusillade meurtrière de l’hôtel Radisson à Bamako, des mesures exceptionnelles ont été prises pour empêcher qu’on enregistre ce genre d’évènements sur toute l’étendue du territoire national. Quelles sont ces mesures ?

Le plan national de sécurité adopté pour la circonstance est axé principalement sur la protection des lieux stratégiques d’Abidjan (la capitale économique) notamment l’Aéroport international Félix Houphouët-Boigny, le Port Autonome, les ambassades et consulats avec un point d’accent particulier mis sur la sécurité du personnel expatrié de l’Ambassade de France. Aussi, des quartiers comme Cocody-Ambassades ou encore Cocody-Villa des cadres sont sous haute surveillance.

Le Groupement de Sécurité Présidentielle (GSPR) et la Brigade Spéciale de Protection (BSP) de la police patrouillent en permanence sur les différents sites. Au niveau du plan d’eau, les Forces Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI) anciennement appelées « la force Licorne »sont également en alerte maximale et devraient être postées pour contrôler les voies de passage sur la lagune Ebrié.

La Direction de la Surveillance du Territoire (DST) a aussi procédé à l’identification du personnel en service à l’Aéroport international Félix Houphouët-Boigny. La société Sigasécurité qui a à charge la sécurité de l’Hôtel Ivoire, l’hôtel le plus luxueux de la capitale, a installé des détecteurs de métaux.

Au nord du pays, les forces spéciales de la Présidence ivoirienne, commandées par le Colonel Doumbia Lacina, ont été déployées et patrouillent tout le long de la frontière. Le ministre Hamed Bakayoko a sollicité l’appui des Etats-Unis et d’Israël pour améliorer ses services de renseignements. La psychose des attentats terroristes monte à Abidjan quand on sait qu’il y a peu des djihadistes s’étaient rapprochés des frontières nord du pays.

Pensez-vous que le dispositif sécuritaire mis en place peut s’avérer efficace dans la lutte contre le terrorisme ?

 

Source: Afrique sur7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *