Côte d’Ivoire: la désobéissance civile “délégitimée” par la tenue du scrutin ?

Face à la presse cette après-midi depuis le domicile de l’ancien président Henri Konan Bédié, le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi Nguessan, par ailleurs porte-parole de l’opposition, a déclaré que le scrutin qui s’est déroulé ce samedi 31 octobre en Côte d’Ivoire est un échec.

« Nous ne nous sentons pas concernés par ce qui s’est passé aujourd’hui. Il n’y a pas eu d’élection aujourd’hui en Côte d’Ivoire. Nos compatriotes ont boudé dans leur très large majorité ce coup d’État institutionnel et constitutionnel. Partout, les barricades ont été maintenues. Le mot d’ordre de désobéissance civile a été suivi par nos compatriotes », a lancé l’ancien premier ministre.

Résolument inscrit dans la désobéissance, l’opposant avait assuré, ou presque, qu’il n’y aurait pas d’élection le 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire, appelant ses partisans à s’opposer par tous les moyens au scrutin. Malgré ses sorties, l’élection présidentielle a eu lieu, mais surtout dans un contexte quelque peu délicat. Un scrutin qui, en toute vraisemblance, délégitime la désobéissance civile lancée par l’opposition depuis quelques jours. Car, selon la Commission électorale, seule une cinquantaine de bureaux de vote ont été perturbés sur 22381.

« Le vote a bel et bien lieu sur toute l’étendue du territoire », a déclaré Ibrahime Kuibiert-Coulibaly, le président de la Commission électorale indépendante (CEI), à la mi-journée depuis son bureau de vote dans la commune de Cocody (Abidjan).

Pour sa part, le président Alassane Ouattara, candidat à un troisième mandat à la tête du pays, a également assuré, après avoir glissé son bulletin dans l’urne, que « le vote se déroule bien », et que « les Ivoiriens sont sortis nombreux pour voter ». « J’en appelle à ceux qui ont lancé ce mot d’ordre de désobéissance civile, qui a conduit à des morts d’hommes : qu’ils arrêtent parce que la Côte d’Ivoire a besoin de paix. Ce sont des actes criminels et il faut que cela cesse », a-t-il ajouté.

Source: financialafrik

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *