Côte d’Ivoire – Élections : Amara ESSY hors jeu, dissout sa Direction de Campagne

Les élections présidentielles en Côte d’Ivoire se tiendront sans Amara ESSY. Après la suspension de sa candidature, l’ancien ministre a annoncé via un communiqué l’arrêt de ses activités pour l’élection.

Essy Amara politicien candidat election presidentielle burundi

Fin de parcours pour ESSY Amara

Candidat à l’élection présidentielle pour laquelle il était retenu sur la liste des 10 concurrents par le Conseil Constitutionnel de Côte d’Ivoire, l’ancien représentant auprès des Nations unies et Ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Argentine et à Cuba (1981-1990) du président Félix Houphouët-Boigny s’est peu à peu retiré du processus électoral.

L’ex-ministre des Affaires étrangères de Félix Houphouët-Boigny et de Henri Konan Bédiéjusqu’en 1098, puis 49e président de l’Assemblée générale des Nations Unies, vient de rendre définitive son renoncement aux élections. Dans un premier temps, ESSY Amara avait juste suspendu sa participation aux élections pour cause de scrutin mal organisé.

Il dénonçait une élection truquée d’avance et affichait son refus de légitimer le régime du président Ouattara. Aujourd’hui, par un communiqué, il a mis une fin définitive à sa participation aux élections présidentielles de Côte d’Ivoire du 25 octobre 2015.

Il a logiquement fait part de la dissolution de fait, de sa Direction Nationale de Campagne le 13 octobre 2015, jour de réception de sa notification de retrait de candidature aux institutions en charge du processus (CEI, Conseil Constitutionnel).

Le 21 octobre prochain, l’ex-candidat Amara ESSY va expliquer à l’opinion nationale et internationale les raisons de son désistement lors d’une conférence de presse.

Mamadou Coulibaly qui était aussi candidat à cette élection y a renoncé pour les mêmes raisons. D’après l’ancien président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, cette élection n’est pas crédible puisque les conditions d’un scrutin transparent ne sont pas réunies.

Source: Afrique sur 7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *