Côte d’Ivoire/Coronavirus: Ouattara dégage 95 milliards de FCFA et décrète l’État d’urgence

L’avènement du Coronavirus contraint plusieurs chefs d’État à prendre des mesures idoines afin de mettre les différentes populations à l’abri de cette pandémie qui ne cesse de gagner du terrain.

Lors de son discours à la nation, sur les ondes de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI), après le conseil national de sécurité, tenu hier lundi, le Président de la République, Alassane Ouattara a annoncé plusieurs mesures, dans l’optique de freiner la propagation du Coronavirus.

En effet l’Exécutif ivoirien a instruit son gouvernement à l’effet de dégager la somme de 95,880 milliards de F Cfa pour renforcer le dispositif opérationnel de prévention et de prise en charge de la maladie à travers le plan de riposte national mis en place. Selon le Chef de l’État, cette mesure visera à « briser la chaîne de transmission de la maladie, à garantir la meilleure prise en charge des malades, à isoler et à suivre les personnes qui ont été en contact avec ces malades ».

Dans l’optique de freiner l’impact de la pandémie du coronavirus, Alassane Ouattara a invité le chef du gouvernement à faire une évaluation de l’impact économique et financier, en concertation avec le secteur privé, en vue de soutenir les instruments économiques du pays et mettre les populations à l’abri.

Lors du Conseil National de Sécurité, il a été décidé de la fermeture de tous les maquis et restaurants à compter de ce jour à minuit, après celle des bars, des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle. En plus de cela, le Président Alassane Ouattara a souligné la régulation des transports interurbains, intercommunaux, intra-communaux et l’interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays. Outre ces mesures, il a annoncé l’instauration d’un couvre-feu de 21 h 00 à 5 h 00 du matin, à compter de ce mardi 24 mars et l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Le conseil national de sécurité a par ailleurs décidé d’adopter le confinement progressif des populations par aire géographique et la création de couloirs humanitaires pour venir en aide aux personnes ou aux communautés ayant un besoin urgent d’assistance.

En ce qui concerne les industries pharmaceutiques, les laboratoires et structures de diagnostic, le chef de l’État a indiqué que leurs capacités seront renforcées.

Les dernières mesures prises par le Chef d’État sont entre autres ; la détection précoce, la prise en charge rapide et l’isolement en toute confidentialité des malades et la mise en place d’un centre d’appels.

Dans le but d’atteindre ses objectifs, il a instruit les forces de sécurité à faire appliquer strictement ces mesures en vue de protéger les populations, et ce, dans le souci d’éviter la propagation du coronavirus en Côte d’Ivoire.

Source: afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *