Côte d’Ivoire : Ce qu’a dit Dominique Ouattara lors de la cérémonie d’inauguration du centre de réinsertion des mineurs de Bouaké

C’est avec une grande joie que je suis aujourd’hui parmi vous, ici à Bouaké, pour l’inauguration du centre de réinsertion des mineurs, offert par la Fondation Children Of Africa à nos enfants en difficulté.

Avant tout propos, je voudrais saluer et remercier toutes les personnalités ici présentes en commençant par nos sœurs épouses de Présidents d’Institutions : Mesdames Assétou GON COULIBALY, épouse de Monsieur le Premier Ministre et Patricia AHOUSSOU, épouse de Monsieur le Président du Sénat.

Je salue également Monsieur Sansan KAMBILE, Garde des sceaux, Ministre de la Justice et des droits de l’Homme et le je remercie pour sa disponibilité et l’appui de son Ministère dans la mise en œuvre de cette action de haute portée sociale. Je remercie également Madame Ramata LY-BAKAYOKO Ministre de la femme, de la famille et de l’enfant, qui est toujours à nos côtés pour le bien-être de nos sœurs et nos enfants.

 

A ces remerciements j’associe Messieurs les Ministres Jean Claude KOUASSI, Amadou KONE, et Sidi Tiemoko TOURE, tous fils de la région du Gbêkè, qui nous font le plaisir de prendre part à cette cérémonie, ainsi que de Madame Belmonde DOGO Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfant, chargée de l’autonomisation des femmes. Ils nous font également l’amitié de leur présence parmi nous aujourd’hui et je voudrais leur adresser mes salutations, ce sont :

  • Son Exellence Monsieur Moussa ALOUA, Ambassadeur du NIGER ;
  • Exellence Madame WILLYE Mai Tolbert King, Ambassadeur du Libéria ;
  • Son existence Monsieur  Ricardo Lopez-Aranga JAGU, Ambassadeur d’Espagne ;
  • Exellence Monsieur WAN Li, l’Ambassadeur de Chine qui est avec nous ce matin, et qui est un grand donateur de la Fondation.
  • Madame Kathérine BRUCKER, 1er Conseiller à l’Ambassade des ETATS UNIS ;
  • Monsieur Laurent SOUQUIERE, Consul Général de France représentant Monsieur l’ambassadeur de France.
  • Et Monsieur Mahamane HAIDARA, Chargé d’affaires, représentant l’Ambassadeur du Mali.

Merci infiniment de votre intérêt aux actions de la Fondation Children Of Africa.

Mesdames et messieurs,

Je me réjouis également de la présence de nos sœurs épouses des Ministres qui nous accompagnent aujourd’hui :

Madame Yolande BAKAYOKO;

MadameKOUASSI Martine ;

Madame DIARRASSOUBA Sarah ;

MadameDANHO Olga ;

Et Madame COTY Awa.

J’apprécie également la présence de mesdames les épouses d’Ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire à savoir : Madame Farida BOUGUETAIA, épouse de Monsieur l’Ambassadeur d’Algérie, Présidente du groupe des ambassadrices. Madame Laurence HUBERSON, épouse de Monsieur l’Ambassadeur de France.

Madame Moussa Aloua, Elisabeth ODET, épouse de Monsieur l’Ambassadeur du NIGER.Madame Maria VON KIRCHMANN, épouse de Monsieur l’Ambassadeur de l’Union européenne.

JE VOUS DEMANDE DE LES APPLAUDIR BIEN FORT.

Mes salutations vont également à l’endroit de Madame Namizata SANGARE, Présidente du Conseil National des droits de l’homme de Côte d’Ivoire. Je salue et remercie Monsieur Marc VINCENT nouveauReprésentant Résident de l’UNICEF qui nous fait l’amitié de sa présence à nos côtés aujourd’hui. A tous les membres du corps préfectoral ici présents, avec à leur tête le Préfet de la région du Gbêkè, Monsieur Tuo FOZIE, j’adresse mes vives salutations et mes remerciements.

Je voudrais également saluer bien chaleureusement l’ensemble des élus du GBEKE qui nous font la joie de leur présence, entre autres: les députés Diomandé et Fofana, ainsi que le sénateur Jean ABONOUA.Je remercie tout particulièrement Monsieur Nicolas DJIBO Maire de la commune de Bouaké, pour son implication active dans la construction du centre de réinsertion et sa présence à nos côtés tout au long de la réalisation de ce projet.

Merci Monsieur le Maire pour votre aide et votre précieux soutien, car non seulement vous avez été présent à chaque étape de ce projet, mais vous nous avez aidé à obtenir ce site magnifique pour nos enfants.

JE VOUS DEMANDE DE L’APPLAUDIR BIEN FORT.

Je salue et je remercie également la famille royale de Kouassiblekro et toute la chefferie, pour avoir cédé ce terrain pour nos enfants et aussi pour les très beaux cadeaux que j’ai reçus. Permettez-moi de saluer également, tous les partenaires du CNS et du CIM qui ont effectué le déplacement, en particulier Monsieur Yves Brahima KONE, Directeur Général du Conseil Café Cacao et Tim McCOY, Vice-Président de la World Cocoa Foundation.

Je salue également et remercie toutes les personnalités politiques, judiciaires et militaires ici présentes. Je n’oublie pas de MadameMarguerite GOUN, Directrice de la Protection Judiciaire et de la Jeunesse, ainsi que de Monsieur Bergson KONAN, Directeur du centre de réinsertion de Bouaké ainsi qu’à tout le personnel ici présent. A nos chefs traditionnels et religieux venus nous apporter leurs bénédictions, j’adresse mes salutations et je les remercie pour leur présence à nos côtés.

Et je voudrais saluer particulièrement mon frère, Monseigneur Paul Simeon AHOUANA, Archevêque métropolitain de Bouaké et l’imam TOURE, Grand imam de Bouaké. Enfin, je me réjouis de la présence de la chaleureuse population de Bouaké en particulier nos sœurs que je retrouve toujours avec autant de plaisir. Merci à tous d’être venus prendre part à cette cérémonie.

Je voudrais clore la série des salutations par nos chers enfants bénéficiaires de ce centre. Je suis heureuse de les avoir avec nous aujourd’hui et, je les embrasse bien affectueusement.

MESDAMES ET MESSIEURS,

La cérémonie d’inauguration de ce jour, est un de ces moments privilégiés que j’apprécie spécialement. En effet, elle consacre l’une des missions à laquelle je me suis dévolue depuis plus d’une vingtaine d’année avec ma Fondation Children Of Africa : celle d’offrir un meilleur cadre de vie aux enfants en difficulté. C’est pourquoi, la première action de la Fondation a été la création de la CASE DES ENFANTS pour prendre soin des enfants de la rue qui n’avaient plus de maison.

Le succès de la Case des Enfants m’a confortée dans mon désir d’offrir d’autres foyers à nos enfants en difficulté à travers la Côte d’Ivoire, aussi bien les enfants victimes de traite et d’exploitation que ceux en conflit avec la loi et en danger. Ainsi, lors du Gala de mars 2016, la Fondation Children Of Africa a levé des fonds pour la construction de trois centres d’accueil pour enfants en détresse.

L’un dans la ville de Soubré, inauguré en Juin 2018 et l’autre dans la ville de Ferkessédougou qui est en cours d’achèvement. Tous deux sont prévus pour recevoir les enfants victimes de traite, et d’exploitation quand ils sont arrachés aux mains des trafiquants. Le troisième est celui de Bouaké que nous inaugurons ce jour.  Il est destiné à la réinsertion des enfants mineurs en conflit avec la loi.

MESDAMES ET MESSIEURS,

Le centre de réinsertion des mineurs de Bouaké que nous inaugurons aujourd’hui, à coûté la somme de 1 milliard deux cents millions de francs CFA que nous avons pu obtenir grâce à nos généreux donateurs. Il est remis, à la disposition du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, pour aider à la prise en charge spécifique des enfants mineurs.

Il a la mission particulière de recevoir les enfants en conflit avec la loi et leur offrir un encadrement spécifique, délivré par un personnel qualifié afin de les aider à se réinsérer dans la société. La réhabilitation de l’enfant pensionnaire s’effectue à plusieurs niveaux, en vue de sa réinsertion réussie dans la société.

  • Au niveau moral, grâce à une prise en charge par des psychologues et assistants sociaux ;
  •  Au niveau sanitaire, en offrant à l’enfant des soins de santé pour son bon état de santé physique ;
  • Au niveau scolaire, avec la mise à niveau scolaire des enfants ayant connu un arrêt de scolarité ;
  • Au niveau professionnel, avec une initiation aux activités professionnelles telles que la menuiserie ; la coiffure ; la couture ; et l’artisanat.
  • Et enfin à travers la pratique de sports collectifs dont nous connaissons tous les vertus socialisantes.

Cette prise en charge à tous ces niveaux permettra à nos jeunes pensionnaires d’avoir les meilleures chances de réussite au sortir de ce centre.

MESDAMES ET MESSIEURS,

Ce centre vient d’être confié au Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme qui en assurera la tutelle, dans le cadre d’une convention qui été signée avec la Fondation Children Of Africa. A ce stade de mon propos, je voudrais remercier Monsieur le Ministre Sansan KAMBILE, pour sa disponibilité et son concours à la prise en charge de nos enfants en difficulté.

Je me réjouis par ailleurs, que notre partenaire traditionnel, l’UNICEF, soit à nos côtés pour une meilleure prise en charge de nos enfants de ce centre et je les en remercie vivement.

MESDAMES ET MESSIEURS,

Le Centre d’accueil de Bouaké est un ouvrage à caractère social, réalisé sur un terrain de 3 hectares avec une surface bâtie de plus de 2000 m². Sa capacité d’accueil est de 80 lits pour nos jeunes pensionnaires, répartis entre les filles et les garçons âgés de 14 à 18 ans. Lancés le 4 Octobre 2018 à Bouake, les travaux de construction ont pris fin en Octobre 2019 soit à l’issu de 12 mois de travaux.

C’est l’occasion pour moi de remercier l’architecte, MonsieurAdou BENIE qui a réalisé l’étude architecturale de ce magnifique centre et le suivi des travaux et ce, à titre gracieux comme pour le centre de Soubré. Je vous demande de l’applaudir bien fort.

Mes remerciements à l’entreprise générale TOVAMA et tous ses sous-traitants qui ont réalisés la construction de ce centre en 12 mois seulement. Et je voudrais dire à Monsieur Manolo FENOL qu’il a réussi son pari.

Le centre est très beau et j’en suis très fière.Je salue également Madame Coty Diakité avec son entreprise COCCINELLE qui a réalisé ces beaux jardins et, Monsieur Camille GUILLEMIN de APCI pour la réalisation de ces belles peintures. Je vous demande de les applaudir tous bien fort.

Mesdames et messieurs, Le magnifique centre que je viens de vous présenter a été porté sur les fonts baptismaux grâce à l’implication de personnes physiques et morales, que je voudrais également remercier ce jour. Il s’agit de nos généreux donateurs, qui, par leurs contributions ont donné vie à ce beau projet, entièrement construit et équipé grâce à leur générosité.

Je voudrais citer :

ORANGE ;

MOOV ;

MTN ;

ARTIS ;

BOA ;

BACI ;

SUNU; Assurances et

CIMENT GUEPARD.

Et je salue la présence de leurs représentants à cette cérémonie. Je n’oublie pas L’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire qui a offert l’équipement et le mobilier du centre. Je les en remercie sincèrement. A la Direction et au personnel du centre, Je voudrais exprimer tous mes encouragements. Votre mission sera d’accompagner nos enfants sur le chemin d’une bonne réinsertion.

Sachez que vous avez tout mon soutien et je compte sur vous pour redonner à nos enfants l’espoir en des lendemains meilleurs. Enfin à mes chers enfants qui séjournerons dans ce beau centre de réinsertion. Vous avez enduré des moments difficiles. Mais aujourd’hui ce centre vous ouvre ses portes et avec lui ce sont nos cœurs qui s’ouvrent à vous.

J’y ai personnellement mis beaucoup d’amour car, je voulais qu’il soit pour vous un havre de paix et de bonheur où vous passerez des moments de joie, de découverte et de fraternité. Sachez que je vous aime et je compte sur vous pour que vous soyez des modèles pour vos frères et sœurs.

Mesdames et messieurs,

Pour clore mon propos, je voudrais vous remercier tous pour votre présence distinguée à cette cérémonie d’inauguration.Je déclare ouvert le Centre de Réinsertion des Mineurs de Bouaké Et je vous souhaite une très bonne journée.

Je vous remercie.

Afriksoir

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *