Centrafrique : affluence des électeurs

Près de deux millions de personnes vont aux urnes ce mercredi, pour élire leurs députés et un président de la République.

soldat militaire armee minusma onu casque bleu bangui centrafrique

Selon le correspondant de la BBC, plusieurs bureaux de vote ont été ouverts à 6 heures locales, mais des retards des opérations de vote ont été constatés.

Les électeurs affluent cependant. Des votants ne retrouvent pas leur nom sur les listes. Il manque de l’encre dans plusieurs bureaux de vote.

Trente candidats se disputent le fauteuil présidentiel.

Martin Ziguélé du MLPC, Anicet Georges Dologuélé de l’URCA et Karim Meckassoua, un candidat indépendant, sont présentés comme les “favoris” du scrutin.

Mille six cents candidats se présentent aux élections législatives.

Ces scrutins sont soumis à un défi sécuritaire, puisque des groupes armés contrôlent une grande partie du territoire centrafricain.

Parfait Onanga Anyanga, le chef de la Minusca, la mission des Nations unies en Centrafrique, a estimé qu’il n’y avait aucune raison d’avoir peur, car le pays a connu une campagne électorale apaisée.

Regina Konzi-Mongo, l’unique femme candidate à la présidentielle, a souligné ce mardi que plus de trois quarts des candidats sont inquiets quant à la fiabilité du scrutin. Elle appelle la communauté internationale à “sécuriser” ces élections.

Des observateurs électoraux internationaux sont déployés dans le pays.

Souleymane Ndéne Ndiaye, un ancien Premier ministre sénégalais, chef des observateurs de l’Union africaine, a expliqué que leur mission sera de voir si toutes les conditions sont réunies pour un déroulement du scrutin, conformément à la loi centrafricaine.

La fermeture des bureaux de vote est prévue à 16 heures locales.

Ces scrutins sont censés mettre fin à deux ans de transition politique.

Source: BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *