Célébration de la Journée de l’Enfant Africain sous la présidence du Chef de l’Etat

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a présidé le lundi 18 juin 2018, au Palais de la Culture la cérémonie officielle de la 18ème édition de la Journée de l’Enfant Africain.

A la veille de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, le thème national de cette journée était « Un climat électoral apaisé pour la prise en compte de tous les droits de tous les enfants pour un Mali émergent ». Le thème choisi par l’Union Africaine pour la célébration de l’édition 2018 était intitulé « Aucun enfant laissé pour compte pour le développement de l’Afrique » en référence aux Objectifs de développement durable (ODD) posés par l’ONU pour l’horizon 2030.

La célébration de la Journée de l’Enfant Africain était placée sous la haute présidence du Chef de l’Etat pour son intérêt et son attention portés à l’enfant.

Le cérémonial a été marqué entre autres par la remise du Premier prix par le Président de la République, portant sur la présentation du meilleur poème. Le Président IBK a également reçu solennellement une déclaration des enfants, et l’allocution du Représentant des Partenaires Techniques et Financiers, Félix Ackebo, représentant adjoint de l’UNICEF.

La Journée de l’Enfant Africain est organisée chaque année depuis le 16 juin 1991 par l’Union africaine, en souvenir du massacre, le 16 juin 1976 et les jours qui suivirent, à Soweto en Afrique du Sud, de centaines d’enfants suite à une marche de revendication de leurs droits.

La cérémonie a mobilisé aux côtés du Chef de l’Etat, le Président de l’Assemblée nationale, les Présidents des Institutions de la République, le Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, plusieurs autres membres du gouvernement, des proches collaborateurs du Chef de l’Etat, des Ambassadeurs de pays amis du Mali, la Représentante Résidente de l’UNICEF, le Président de la Coalition malienne des droits de l’enfant (COMADE), les représentants des organismes nationaux et internationaux pour l’enfance, le Patriarche des Familles fondatrices de Bamako, le Gouverneur du District de Bamako, le Maire du District de Bamako, le Maire de la Commune V du District de Bamako, des chefs coutumiers et religieux, et de nombreux enfants et leurs parents.

Présidence

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.