Can 2019 en Egypte : l’Afrique du sud en colère

Après l’attribution de l’organisation de le CAN 2019 au Cameroun, L’Afrique du Sud qui était aussi pressentie pour organiser le tournoi à afficher sa frustration.

Après le retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, les pays qui étaient susceptibles d’organiser la plus grande compétition de football du continent se comptaient sur les bouts des doigts. Le Marocfut annoncé,  mais le royaume chérifien s’est désisté par la suite.

Du coup, la Confédération Africaine de Football n’avait plus beaucoup d’options. Vu le délai, la CAF était sous pression. C’est alors que l’Afrique du Sud se préparait à jouer une nouvelle fois les pompiers de service. Il faut dire que la nation arc-en-ciel est un habitué du fait et elle se préparait à accueillir de nouveau le tournoi continental.

Le choix de l’Egypte passe mal pour l’Afrique du Sud

Tous les voyants étaient au vert pour le pays de Nelson Mandela. Il faut dire que l’Afrique du Sud est l’un des rares pays d’Afrique qui disposent d’infrastructures et de stades qui répondent aux normes internationales. Cependant, il y a quelques jours, la CAF a décidé d’attribuer l’organisation de la CAN 2019 à l’Egypte. Ce choix de l’instance suprême du football africain a scandalisé l’Afrique du Sud. Les premières autorités du football sud-africaine ont exprimé leur indignation face à cette décision “politique de la CAF” Russel Paul, le président de la fédération sud-africaine de football s’est exprimé en ces termes: ” Techniquement, il n’y a pas de meilleur pays en Afrique que l’Afrique du Sud pour accueillir cet événement  sportif.” pour sa part, Ahmad Ahmad, le président de la CAF a notifié que l’Egypte a été choisie grâce à l’engagement des autorités. Russel Paul, quant à lui est revenu sur le processus qui a permis à l’Egypte d’être choisie: ” Nous nous étions préparés à présenter notre dossier mercredi, mais nous avons constaté que la délégation égyptienne était déjà sur place à Dakar pour plaider sa cause bien avant le jour de vote mardi.”

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *