Burkina Faso: Les blogueurs et activistes africains à Ouagadougou pour le sommet Africtivistes

Plus de 200 blogueurs et activistes, issus de quarante pays d’Afrique, sont réunis à Ouagadougou et ce jusqu’au samedi, pour le 2e Sommet de la Ligue africaine des web-activistes et blogueurs pour la démocratie (AFRICTIVISTES).

Le Président du Faso salue la contribution des blogueurs et web-activistes africains à la consolidation de l’Etat de Droit
(Ouagadougou, 22 juin 2018). Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce matin à Ouagadougou, la cérémonie d’ouverture du

Le sommet qui se tient sous le thème : « De la démocratie numérique en Afrique : quel mécanisme de collaboration entre gouvernement et acteurs de la société civile ? », a été présidé par le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.

Pour lui, le thème du sommet de Ouagadougou marque la volonté affichée des participants de contribuer, par leurs suggestions, interpellations et leur veille citoyenne, à l’édification d’une gouvernance vertueuse sur les plans politique, économique et social.

Cependant, a-t-il souligné, les blogueurs etactivistes Rechercher activistes doivent développer de bonnes pratiques car “Facebook et Twitter ne peuvent être considérés comme des espaces de non-droits ou des instruments de subversion ou de nuisance à la disposition d’acteurs mal intentionnés”.

“Ce forum qui se tient dans un contexte marqué par un engouement croissant des citoyens pour lesréseaux sociaux Rechercher réseaux sociaux est d’une importance capitale en ce sens qu’il offre un cadre exceptionnel aux participants de croiser leurs regards sur les défis majeurs qu’imposent ces nouveaux médias”, a déclaré le président Kaboré.

Selon le coordonnateur d’AFRICTIVISTES, Cheick Fall, les web-activistes et blogueurs du continent africain constituent une jeunesse contestataire et engagée pour la démocratie, mais réfléchie et responsable.

Cette jeunesse a la responsabilité de promouvoir la démocratie numérique, qui est une approche plus participative à travers la veille citoyenne, a-t-il indiqué.

Depuis 2006, lesréseaux sociaux Rechercher réseaux sociaux sont omniprésents dans la vie quotidienne et le nombre d’abonnés n’a de cesse d’augmenter de façon exponentielle tenant ainsi la dragée haute aux médias et au journalisme classiques longtemps détenteurs du monopole du traitement et de la diffusion de l’information.

A l’ère du numérique, lesactivistes Rechercher activistes et blogueurs sont devenus des informateurs de première main et contribuent ainsi à donner forme à l’opinion publique.

Boa, Ouagadougou

koaci
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *