Bénin: le nouveau code électoral testé pour les prochaines législatives

Les élections législatives sont prévues pour dimanche au Bénin. Près de 4,4 millions d’électeurs vont choisir les 83 députés qui siégeront pendant quatre ans, mais beaucoup n’ont pas encore leur carte d’électeur. La distribution n’a commencé que samedi, ça fera donc une semaine pour les délivrer alors que le code électoral a prévu 15 jours. Ce code, adopté en 2013, sera d’ailleurs utilisé pour la première fois lors d’un scrutin dans le pays et il apporte de nombreuses innovations pour rendre le vote transparent.

operation vote election commission electorale togo

Le code a amélioré la composition du bureau de vote au Bénin. Pour ces législatives, il comptera désormais cinq membres. Le président doit être un haut cadre ou un haut fonctionnaire, ses deux assesseurs avoir au moins le baccalauréat et il y a un représentant pour la majorité et un pour la minorité parlementaire.

Ensuite, il a créé l’authentification des bureaux de vote. A l’ouverture, un électeur est choisi au hasard pour tamponner un bulletin avec un cachet envoyé par la Céna, Commission électorale nationale autonome. Par la suite, tous les autres bulletins doivent être marqués de la même façon.

Plus de centralisation des urnes

Le code a aussi sécurisé la collecte des résultats. Ils seront donnés et affichés dans chaque bureau, alors qu’avant, les urnes étaient regroupées au niveau des communes puis des départements. Ce qui veut dire qu’ils sont connus sur l’ensemble du territoire et de tous avant d’être transmis au coordonnateur d’arrondissement.

Enfin, autre innovation, et c’est une première : les électeurs pourront saisir le procureur de la République pour dénoncer toute violation au code électoral. Il est tenu d’engager des poursuites selon le flagrant délit qui est rapide et n’admet aucune immunité.

 

Source: RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.