Banane : les exportations des principaux fournisseurs africains vers l’UE ont reculé en 2020

Avec une demande croissante pour la banane en Europe, ce produit représente une véritable opportunité pour les producteurs africains. Mais face aux difficultés d’exportations ceux-ci s’orientent de plus en plus vers les marchés situés à proximité.

 

En 2020, les expéditions africaines de banane vers l’Union européenne (UE) ont marqué le pas. Les trois principaux exportateurs à savoir la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Ghana ont envoyé vers le marché communautaire un volume en dessous de 600 000 tonnes d’après les dernières données relayées par le magazine Fruitrop du Cirad.

Selon le bulletin d’information, en dehors des perturbations logistiques liées à la crise sanitaire du coronavirus, cette contreperformance est liée à une production plus faible du fait de conditions météorologiques peu clémentes notamment du côté du Ghana qui a enregistré une baisse de 9 % de ses expéditions.

Au Cameroun où une chute de 4 % des exportations est à signaler, les activités de l’entreprise agro-industrielle Cameroon Development Corporation (CDC) peinent à revenir à leur rythme normal. En effet, celle-ci a pu exporter près de 6 000 tonnes de bananes en 2020 après une offre nulle en 2019 en raison de l’arrêt de ses activités dans le sud-ouest où elle possède toutes ses plantations de bananes avec les revendications séparatistes anglophones.

En Côte d’Ivoire, le recul de 3 % des envois vers l’UE, constaté en 2020, a marqué la fin d’une dynamique ascendante entamée depuis 2017.

Plus globalement, si le segment des exportations vers les marchés internationaux est en légère baisse, Fruitrop indique que le commerce régional émerge de plus en plus comme une alternative permettant aux fournisseurs de réduire leurs vulnérabilités en temps de crise.

La Côte d’Ivoire a ainsi multiplié ces dernières années, les envois en direction des pays d’Afrique de l’Ouest comme le Sénégal, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Burkina Faso. En 2019, 16 % des exportations globales de la nation éburnéenne étaient ainsi orientées vers la sous-région.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire est le seul représentant africain dans le top 10 mondial des exportateurs de bananes, occupant la 7e place derrière l’Equateur, les Philippines, le Guatemala, le Costa Rica, la Colombie et le Honduras.

Espoir Olodo

Source : Agence Ecofin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.