Attentats terroristes : Le cerveau des attaques d’Ouagadougou et d’Abidjan caché au Mali

attaque djihadiste islamiste terroriste hotel plage grand bassam mort cote ivoire

Après l’arrestation de 4 présumés complices des assaillants de l’attaque de Grand-Bassam, différentes sources précisent que le cerveau de cette attaque de Grand-Bassam est en fuite depuis mercredi au Mali. Les trois Maliens sont originaires de Mopti.

Une autre source militaire a indiqué que “le téléphone d’un des terroristes a servi énormément à faire avancer les enquêtes”. Les derniers numéros sur ce téléphone est celui du “cerveau des opérations” et celui d’un “homme du 3e âge” qui a permis l’arrestation de quatre personnes. Ce dernier dit connaître le cerveau de l’attaque de Grand-Bassam depuis le Mali mais ne savait pas ce qu’il venait faire en Côte d’Ivoire.

“Ce cerveau qui a de la famille ici (en Côte d’Ivoire) est le même qui a orchestré l’attaque de Ouagadougou en janvier dernier. Il est venu en Côte d’Ivoire à bord d’un véhicule 4×4 de couleur kaki et c’est le même véhicule qu’il a pris pour sortir le mercredi de la Côte d’Ivoire”, poursuit une autre source sécuritaire.

“Le recrutement des terroristes n’a pas été fait ici (en Côte d’Ivoire)”, précise cette même source, insistant que les quatre personnes interpellées “reconnaissent tous avoir été en contact avec ces terroristes mais ne savaient pas ce qu’ils venaient faire réellement en Côte d’Ivoire”.

“Ils disent avoir été utilisés (par ces terroristes) sans le savoir”, ajoute-t-elle, concluant que “l’un des terroristes abattus sur le théâtre des opérations est un étudiant qui est arrivé à Abidjan le 6 mars par un vol commercial. Il a été hébergé par l’une des quatre personnes arrêtées”.

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *