Ambassade américaine : l’Afrique du Sud rappelle son ambassadeur en Israël

Le gouvernement sud-africain évoque le “caractère grave et aveugle de la dernière attaque israélienne” après la mort de 52 personnes à Gaza.

L’Afrique du Sud a décidé lundi 14 mai de rappeler son ambassadeur en Israëlaprès la mort de 52 personnes, tuées à Gaza lors de manifestations contre le transfert de l’ambassade américaine à Jerusalem, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. “En raison du caractère grave et aveugle de la dernière attaque israélienne, le gouvernement sud-africain a décidé de rappeler l’ambassadeur Sisa Ngombane avec effet immédiat”, a-t-il ajouté.

“Les victimes étaient en train de participer à des manifestations pacifiques contre l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem qui constitue une provocation”, ajoute le texte qui condamne “l’agression violente des forces armées israéliennes”. “Cette dernière attaque a eu pour conséquence que de nombreux autres palestiniens ont été blessés et la destruction gratuite de biens”.

Les violences ont eu lieu le jour du transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Il s’agit des plus graves violences dans le cadre du conflit israélo-palestinien depuis la guerre à Gaza en 2014. Plus de 2 400 Palestiniens ont été blessés lundi et parmi les morts se trouvent huit enfants de moins de 16 ans, selon l’ambassadeur palestinien à l’ONU.

 AFP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *