Alpha Condé : « La Guinée a changé beaucoup en quatre ans »

“Il y a des pays où on met des journalistes en prison, personne ne dit rien. Il y a des pays où on interdit les manifestations, personne ne dit rien parce que ce sont des pays démocratiques en Afrique”. Ce sont les termes du président Alpha Condé mercredi à Kipé, un quartier chic de Conakry. Quelques extraits de son discours.

president guineen alpha conde interview

“Nous sommes sur le point de vaincre Ebola, c’est maintenant que nous devons renforcer la vigilance. Les gens disent qu’Ebola est fini, Ebola n’est pas fini. On commence à négliger. C’est maintenant que nous devons renforcer les mesures. Parce que nous avons connu des gens qui disent de ne pas accepter qu’on vous mette le thermomètre, c’est pour vous donner l’Ebola. N’acceptez pas ceci. Pendant longtemps, sous la demande des organisations internationales, nous n’avons pas voulu utiliser la police et la gendarmerie mais face à la résistance il fallait qu’on en arrive là. C’est ce qui nous a permis de rentrer dans des zones où il y avait des malades cachés. Donc, nous espérons qu’avec cette évolution, nous allons vaincre rapidement Ebola, et engager la Guinée dans le post-Ebola avec le soutien des nos amis. J’ai promis le changement, le changement n’est pas facile. La Guinée a changé beaucoup en quatre ans mais nous sommes victimes de notre passé. Il y a des pays où on met des journalistes en prison, personne ne dit rien. Il y a des pays où on interdit les manifestations, personne ne dit rien parce qu’on dit que ce sont des pays démocratiques en Afrique. En quatre ans, la Guinée a beaucoup changé mais on continue à nous comparer à notre passé.”

Par Abdoulaye Bah

Source: Guineenews

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.