Alerte : Jeune Afrique attaqué. La réaction de la direction du magazine

Jeune Afrique serait-il dans le collimateur des pirates du net. En tout cas, c’est le moment de s’intérroger. Car une fausse Une du Magazine qui circule sur les réseaux sociaux affole le web. Et très vite, le directeur de la rédaction de l’hebdomadaire a réagi à cette attaque cybercriminelle.

Sassou Nguesso president congolais

le directeur de la rédaction de Jeune Afrique, dans un article publié sur le site de l’hebdomadaire, dénonce ce qu’il appelle une manipulation de pirates sur internet.

Cette fausse couverture, qui présente le président Congolais Denis Sassou N’guesso, ne serait pas de la rédaction de Jeune Afrique. Elle ne serait ni de sa responsabilité ni de la direction générale du Magazine.

Voici le contenu de l’article intitulé : Mise au point-Congo : la fausse une de J.A. qui affole le web

Une fausse une de “Jeune Afrique” circule depuis vendredi sur les réseaux sociaux. Une manipulation que nous dénonçons avec la plus grande fermeté.

À plus d’un an de l’élection congolaise, prévue en juillet 2016, ceux pour qui la perspective de voir l’actuel chef de l’État Denis Sassou Nguesso s’y présenter est déjà un cauchemar rivalisent d’imagination, quitte à prendre leurs désirs pour des réalités – et à jouer aux faussaires du net. En témoigne cette fausse couverture de Jeune Afrique, diffusée le 27 février et qui a ému nombre d’internautes. Sur le terrain de la cyberguerre, tous les moyens sont bons, y compris les plus douteux…

François Soudan

Toute porte à croire qu’il y a des individus qui en veulent au magazine sous le feu des critiques depuis quelques années pour ses prises de position à travers sa ligne éditoriale.

source : abidjan-immobilier.net

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.