Afrique: vers un redémarrage progressif du transport aérien en juin

Depuis le début de la pandémie, les compagnies aériennes sont à l’arrêt et les aéroports africains sont déserts. Hormis pour les vols destinés au rapatriement de leurs ressortissants, ainsi que les vols cargos, les États ont demandé aux compagnies de stopper leurs activités. Le mois de juin devrait marquer le redémarrage de certaines liaisons aériennes passagers. Mais la reprise s’annonce longue.

  • Sénégal

Les liaisons aériennes sont fermées depuis le 21 mars et jusqu’au 31 mai. Mais on ne sait pas encore si la mesure sera prolongée ou non en juin. La compagnie nationale, Air Sénégal pourrait pour sa part reprendre début juillet sa liaison vers Marseille via Barcelone. Elle a mis en place en mai un vol de rapatriement hebdomadaire, chaque mercredi, depuis Paris.

  • Côte d’Ivoire

Air Côte d’ivoire qui a stoppé ses liaisons aériennes n’annonce pas encore de date de reprise. En revanche, plusieurs compagnies étrangères ouvrent déjà les réservations pour les vols au départ et à destination d’Abidjan. Ethiopian Airlines à partir du 2 juin, Corsair à partir du 23 juin, Brussels Airlines à partir du 15 juin. Des dates susceptibles de modifications.

  • Mali

Les vols internationaux sont suspendus, de même que ceux de la compagnie locale Afrikayes. Aucune date de reprise n’a été annoncée.

  • Burkina Faso

À l’arrêt depuis le 29 mars, Air Burkina a mis ses personnels au chômage technique pour trois mois à compter du 15 mai, ce qui laisse supposer un arrêt des activités jusqu’à la mi-août.

  • Togo 

La compagnie panafricaine, Asky, basée à Lomé est à l’arrêt et n’a pas encore annoncé de reprise de ses vols passagers

  • Kenya

Depuis le 25 mars le gouvernement a suspendu les vols internationaux. Les vols domestiques sont suspendus vers et en provenance des zones les plus affectées par le virus (Nairobi et plusieurs comtés de la côte). Aucune date de reprise des vols internationaux n’a été annoncée.

  • Soudan

L’aviation civile soudanaise a fermé les aéroports depuis le 16 mars. À l’exception des vols humanitaires et des vols cargo, aucune liaison n’est assurée. La mesure a été étendue jusqu’au 31 mai.

  • Soudan du Sud

Depuis le 12 mai, l’espace aérien a été rouvert et vols internationaux ont repris au niveau régional du moins. Tous les étrangers entrant sur le territoire doivent fournir un certificat médical indiquant qu’ils n’ont pas le coronavirus et passer 14 jours en quarantaine à leur arrivée.

  • Somalie

Après une réouverture de 48 heures des vols internationaux le 21 mars, la Somalie a de nouveau suspendu les vols internationaux jusqu’à nouvel orodre.

  • Éthiopie

Le 21 mars, Ethiopian Airlines, la première compagnie d’Afrique a suspendu ses vols passagers vers 30 destinations à l’étranger avant de l’étendre, le 31 mars à 80 destinations. Mais la compagnie annonce des dates butoirs, laissant présager un retour du trafic, en fonction cependant des décisions prises par les autorités des pays concernés.
-Vers Angola-Luanda, vols suspendus jusqu’au 25 mai
-VersTchad-Ndjamena, vols suspendus jusqu’au 31 mai
-VersGuinée-Conakry, vols suspendus jusqu’au 6 juin
-Vers Kenya-Nairobi, vols suspendus jusqu’au 6 mai
-Vers Madagascar-Antananarive, vols suspendus jusqu’au 4 juin
-Vers Mozambique-Maputo, vols suspendus jusqu’au 31 mai
-Vers Namibie-Windhoec, vols suspendus jusqu’au 2 juin
-Vers Dakar-Sénégal, vols suspendus jusqu’au 31 mai
-Vers Soudan-Khartoum, vols suspendus jusqu’au 31 mai

  • Djibouti

Depuis le 18 mars, tous les vols internationaux à l’arrivée et au départ de l’aéroport d’Ambouli sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

  • Érythrée

Depuis le 25 mars, tous les vols passagers sont suspendus.

  • Afrique du Sud 

L’Afrique du Sud est en niveau quatre de confinement, ce qui n’autorise toujours pas la reprise des liaisons aériennes passagers. Le niveau trois le permettra pour les liaisons domestiques et le niveau deux pour les liaisons internationales. Aucune date n’a encore été fixé. Certaines compagnies européennes tablent sur une réouverture des liaisons vers l’Afrique du Sud en juin. C’est le cas de l’Allemande Lufthansa.

  • ZimbabweLes vols passagers sont toujours suspendus jusqu’à nouvel ordre. La compagnie low-cost locale, Fastjet Zimbabwe a par exemple annulé ses vols jusqu’à au moins fin juin.
    • Botswana 

    Le confinement a pris fin au Botswana le 21 mai. Cependant, l’interdiction d’entrée de voyageurs étrangers demeure pour l’instant.

    • Mozambique 

    Jusqu’au 31 mai, le Mozambique n’accepte aucune liaison aérienne. Rien n’a encore été annoncé pour juin.

    • Namibie 

    Depuis le 5 mai, les vols domestiques sont de nouveau permis. Pour ce qui est des liaisons internationales, Air Namibia table sur la date du 30 juin mais la décision est du ressort des autorités gouvernementales.

    • Air France 

    La compagnie française annonce son programme de reprise des vols vers l’Afrique pour le mois de juin, sous réserve de la levée des restrictions de voyage dans les pays desservis. Les liaisons reprendront le 2 juin vers Cotonou, Douala et Yaoundé pour les vols passagers. Abidjan, et Bamako pour les vols cargo. Nouakchott et Conakry ne seront commercialisés que vers Paris au cours du mois de juin.

    Source : RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *