Afrique du Sud : l’opposition proteste contre l’accord nucléaire avec la Russie

L’Alliance Démocratique (DA), opposition sud-africaine, a promis jeudi de lutter contre l’accord de coopération nucléaire entre l’Afrique du Sud et la Russie.

president jacob zuma sud afrique

La DA a appelé tous les Sud-Africains à s’opposer à “ce qui semble être un potentiel pour la corruption à grande échelle, déployé sous nos yeux”.

“C’est un combat que nous devons mener si nous voulons empêcher que les générations futures paient la facture de mille milliards de rands (environ 91 milliards de dollars) environ pour un accord dix fois plus grand que la taille de l’accord sur les armes”, a déclaré Hellen Zille, la leader de la DA.

L’accord sur les armes fait référence à l’acquisition d’armes de pays européens estimées à plusieurs milliards de dollars à la fin des années 1990. L’accord, entouré de corruption, a terni l’image de la politique sud-africaine et de M. Zuma pendant des années.

La compagnie nationale russe Rosatom a annoncé lundi avoir atteint un accord avec l’Afrique du Sud sur la construction de huit réacteurs nucléaires d’ici 2030.

L’accord a été signé par le directeur général de Rosatom, Sergueï Kirienko, et la ministre sud-africaine de l’Energie, Tina Joemat-Pettersson, a poursuivi Rosatom.

Le ministère sud-africain de l’Energie a cependant nié qu’il s’agissait d’un accord, précisant qu’il s’agissait plutôt d’un ” accord intergouvernemental sur un partenariat stratégique dans l’énergie nucléaire”, qui sera également signé avec d’autres vendeurs potentiels.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.