Afrique du Sud: Julius Malema dans le village de Jacob Zuma pour dénoncer la corruption de l’ANC

Julius Malema président combattant liberté économique parti politique sud africain

Samedi 11 janvier 2014, alors que l’ANC présentait son programme politique, lors d’un grand meeting dans le stade de Mbombela, partisan de l’Economic Freedom Fighters de Julius Malema était à Nkandla. C’est dans ce village que Jacob Zuma possède une résidence secondaire dont les aménagements à hauteur de 22 millions d’euros, aux frais du contribuable, ont été épinglés par un rapport de la médiatrice de la République. Un scandale qui a entaché la réputation du président sud-africain. Julius Malema et ses supporters ont acheté une maison dans le village, qu’ils ont entièrement rénovée et donnée à une famille pauvre. Un geste fort, pour dénoncer la corruption de l’ANC.

La petite maison se situe à 300 mètres seulement de l’immense résidence secondaire de Jacob Zuma. Achetée par le parti de Julius Malema, elle a été entièrement rénovée, aménagée et meublée par les militants de Economic Freedom Fighters qui en ont fait don à une femme pauvre et son petit fils. Au-delà de l’action de charité, c’est un pied de nez à Jacob Zuma et à sa résidence controversée de Nkandla, que Julius Malema a surnommé « le musée de la corruption ».

Malgré une présence massive de la police samedi, la visite de EFF à Nkandla a été très mouvementée. Des supporters de l’ANC ont bloqué les routes, empêchant Julius Malema d’accéder au village. Le leader de EFF a même essuyé des jets de pierre lorsqu’il est descendu de sa voiture pour se rendre à pied à la propriété.

La police a dû tirer des balles de caoutchouc et utiliser des jets à eaux pour disperser les manifestants de l’ANC. Une trentaine d’entre eux ont été interpellés pour « trouble à l’ordre public ». Julius Malema a dénoncé « les intimidations » répétées de l’ANC, qui ne « supporte aucune opposition ».

rfi

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *